Skip to Main content Skip to Navigation
Book sections

Les matrices usinières des actions militantes dans l'espace local

Résumé : Ce texte est consacré aux effets des transformations du monde du travail industriel sur l’engagement des classes populaires dans l’espace local. A partir de deux enquêtes de terrain portant sur le militantisme ouvrier au PCF et dans des comités de chasseurs, il s’agit d’éclairer certains aspects des reconfigurations des relations entre socialisations professionnelles et mobilisations collectives. Si la politisation ouvrière trouve sa source avant tout dans le cadre du travail, nous cherchons ici à identifier les comportements qu’elle nourrit hors des entreprises, dans les réseaux sociaux locaux (scène municipale, milieu associatif). Nous montrons tout d’abord comment les conquêtes municipales du PCF de la Libération aux années 1960 reposaient sur des liens syndicaux forgés dans les usines et déployés dans l’espace local, avant de souligner en quoi les conditions d’une mobilisation locale des classes populaires, autour du PCF, sont progressivement remises en cause dans les années 1970-1980. Enfin, l’étude de la mobilisation des chasseurs contre la limitation de leur activité permet d’éclairer une forme de mobilisation ouvrière dans la période contemporaine et de remettre en cause l’idée d’un déclin du poids des appartenances professionnelles dans la constitution du rapport des classes populaires au politique.
Complete list of metadata

https://hal.inrae.fr/hal-02806191
Contributor : Migration Prodinra Connect in order to contact the contributor
Submitted on : Saturday, June 6, 2020 - 1:49:35 AM
Last modification on : Wednesday, September 8, 2021 - 12:04:03 PM

Identifiers

  • HAL Id : hal-02806191, version 1
  • PRODINRA : 163423

Collections

Citation

Julian Mischi. Les matrices usinières des actions militantes dans l'espace local. Sens politiques du travail, Armand Colin, pp.365, 2012, Recherches (Ed. Colin), 978-2-200-27433-7. ⟨hal-02806191⟩

Share

Metrics

Record views

25