Accéder directement au contenu Accéder directement à la navigation
Article dans une revue

Promotion et domination des militantes dans les réseaux locaux du Parti communiste français

Résumé : Le Parti communiste français se singularise comme le parti politique français ayant la base militante la plus féminine de la Libération aux années 1970. Qui sont ces adhérentes et quelles places occupent-elles au sein de l’organisation ? L’exploitation d’archives internes au Parti communiste français permet de rendre compte de la promotion des militantes et de leur position dominée dans une organisation dirigée par une élite masculine d’origine ouvrière. En privilégiant une approche locale, cet article restitue les modalités spécifiques de l’engagement des femmes non seulement dans le Parti mais aussi au sein de ses réseaux (municipalités, syndicats, associations). Il apparaît notamment que les femmes responsables sont souvent cantonnées au « travail parmi les femmes ».
Mots-clés : femmes engagement
Type de document :
Article dans une revue
Liste complète des métadonnées

https://halshs.archives-ouvertes.fr/halshs-02124828
Déposant : Paul Boulland <>
Soumis le : jeudi 9 mai 2019 - 22:34:36
Dernière modification le : vendredi 5 février 2021 - 04:05:45

Identifiants

Collections

Citation

Paul Boulland, Julian Mischi. Promotion et domination des militantes dans les réseaux locaux du Parti communiste français. Vingtième siècle, Fondation Nationale des Sciences Politiques, 2015, 126 (2), pp.73. ⟨10.3917/ving.126.0073⟩. ⟨halshs-02124828⟩

Partager

Métriques

Consultations de la notice

147