Accéder directement au contenu Accéder directement à la navigation
Thèse

Réponses de Streptococcus salivarius K12 à l'environnement et à la dynamique de la bouche simulés en bioréacteur

Résumé : Ce travail de thèse vise à mieux comprendre l'effet de l'environnement buccal sur le comportement d'une bactérie orale probiotique, Streptococcus salivarius K12. La croissance et la maintenance de S. salivarius K12 ont tout d'abord été caractérisées dans une salive artificielle complémentée (CAS) conçue pour l'étude. Dans ce milieu, cette bactérie démontre un taux de croissance élevé et un temps de latence court, mais elle ne produit pas de bactériocines actives. La survie de S. salivarius K12 en phase stationnaire est, en revanche, affectée dans le milieu CAS. Ce phénomène est expliqué par une synthèse moindre des protéines impliquées dans le métabolisme énergétique, dont celui du glycogène. Toutefois, malgré une sensibilité accrue en phase stationnaire, le milieu CAS permet la croissance et la maintenance de S. salivarius K12. Les effets de plusieurs facteurs environnementaux spécifiques de la bouche, sur S. salivarius K12, ont été déterminés en milieu CAS. Ainsi, l'apport de saccharose, conduit à une dégradation de la viabilité. Des enzymes, ajoutées à leur concentration physiologique, affectent également les cellules bactériennes. Le lysozyme accroît la mortalité de S. salivarius par son action sur la paroi bactérienne. La peroxidase améliore sa viabilité en diminuant le potentiel redox du milieu. Le rôle clé du potentiel redox sur S. salivarius K12 est confirmé par l'impact négatif de l'injection d'air enrichi à 5% de CO2, qui accroît le potentiel redox. Enfin, l'amylase a démontré un rôle à la fois positif (augmentation de la biomasse) et négatif (diminution du taux de croissance). En conséquence, les études impliquant des bactéries orales se doivent de prendre en compte ces facteurs environnementaux influant sur les l'état physiologique bactérien. La mise en place de cultures continues respectant les variations de flux salivaire et permettant l'apport périodique de nutriments, tout en combinant l'ensemble des conditions environnementales identifiées précédemment, a permis de simuler la dynamique des conditions buccales. Les résultats démontrent que S. salivarius K12 est bien adapté à ces conditions de culture. Les cellules sont capables de se maintenir à un niveau de cultivabilité constant, malgré la carence nutritionnelle et le lessivage auxquels elles sont soumises. Certains mécanismes moléculaires expliquant cette adaptation ont été caractérisés : activation des voies d'utilisation de sources de carbone alternatives, stockage de l'énergie, augmentation de la compétence génétique naturelle. Finalement, ces travaux ont permis d'identifier certains mécanismes permettant à Streptococcus salivarius K12 de s'adapter à l'environnement buccal, grâce à la mise en place de méthodes d'étude in vitro du comportement des bactéries orales.
Type de document :
Thèse
Liste complète des métadonnées

Littérature citée [259 références]  Voir  Masquer  Télécharger

https://pastel.archives-ouvertes.fr/pastel-01061385
Déposant : Abes Star :  Contact
Soumis le : vendredi 5 septembre 2014 - 16:12:10
Dernière modification le : samedi 6 juin 2020 - 09:48:47
Archivage à long terme le : : vendredi 14 avril 2017 - 12:51:29

Fichier

manuscrit_perrine_Roger.pdf
Version validée par le jury (STAR)

Identifiants

  • HAL Id : pastel-01061385, version 1
  • PRODINRA : 314073

Collections

Citation

Perrine Roger. Réponses de Streptococcus salivarius K12 à l'environnement et à la dynamique de la bouche simulés en bioréacteur. Biochimie, Biologie Moléculaire. AgroParisTech, 2011. Français. ⟨NNT : 2011AGPT0071⟩. ⟨pastel-01061385⟩

Partager

Métriques

Consultations de la notice

2088

Téléchargements de fichiers

446