Les émissions de gaz à effet de serre de différents styles alimentaires en Allemagne - Le Courrier de l'Environnement de l'INRA Access content directly
Journal Articles Le Courrier de l'environnement de l'INRA Year : 2011

Les émissions de gaz à effet de serre de différents styles alimentaires en Allemagne

Ulrike Eberle
  • Function : Author
  • PersonId : 970010

Abstract

Le système alimentaire d'aujourd'hui n'est pas durable. Les problèmes liés à notre alimentation sont divers : alors que plus de 800 millions d'humains à travers le monde souffrent de la faim (Programme alimentaire mondial, 2007), 1 à 1,5 milliards d'humains sont en surpoids, dont 300 à 500 millions sont obèses (OMS, 2008 ; IASO, 2009). D'autres maladies en lien avec l'alimentation comme les maladies cardiovasculaires et le diabète augmentent (Commission européenne, 2007). Des coûts de santé et autres coûts sociaux peuvent y être liés : mortalité, discrimination, exclusion. Par ailleurs, la production de notre alimentation est à l'origine de problèmes environnementaux importants qui restent à maîtriser : changement climatique, consommation et pollution de l'eau, dégradation du sol, eutrophisation, perte d'habitats et de biodiversité. Ces problèmes vont désormais s'accentuer sous l'effet conjugué de la croissance de la population mondiale, des migrations et de la raréfaction des ressources – notamment pour les ressources d'énergie fossile et le phosphore. Malgré les Objectifs du millénaire pour le développement fixés par les Nations Unies pour 2015 et approuvés par ses États membres, la sous-et la malnutrition risquent de s'accentuer dans le futur. Ainsi le nombre d'humains souffrant de la faim a augmenté depuis que les prix alimentaires sont en hausse (Schaffnit-Chatterjee, 2009) et que les inégalités s'accroissent. On estime aussi que le nombre d'obèses continue à augmenter (Commission euro-péenne, 2007). Les surfaces destinées à l'alimentation seront de plus en plus concurrencées par les productions non-alimentaires des énergies renouvelables. Le changement climatique, le manque d'eau dans plusieurs régions du monde et la perte de biodiversité vont s'accentuer. Les agricultures de nombreuses régions vont devoir s'adapter aux conditions climatiques en cours de changement. Les raisons de cette non-durabilité sont, entre autres, l'industrialisation et la mondialisation de l'agriculture et de la transformation des aliments, les changements des habitudes alimentaires et des modes de vie, la répartition des ressources alimentaires avec abondance d'un côté, insécurité de l'autre, et l'écart entre riches et pauvres qui s'accroît.
C60Eberle.pdf (352.8 Ko) Télécharger le fichier
Format : Other
Origin : Files produced by the author(s)
Comment : Texte intégral

Dates and versions

hal-01196809 , version 1 (17-09-2015)

Identifiers

  • HAL Id : hal-01196809 , version 1

Cite

Ulrike Eberle. Les émissions de gaz à effet de serre de différents styles alimentaires en Allemagne. Le Courrier de l'environnement de l'INRA, 2011, 60 (60), pp.25-36. ⟨hal-01196809⟩
111 View
60 Download

Share

Gmail Facebook X LinkedIn More