SWEET - Optimisation des stratégies de biocontrôle par la stimulation de l’immunité des plantes avec des applications d’infra-doses de sucres simples - Innovations Agronomiques Access content directly
Journal Articles Innovations Agronomiques Year : 2021

SWEET - Optimisation des stratégies de biocontrôle par la stimulation de l’immunité des plantes avec des applications d’infra-doses de sucres simples

Abstract

A biocontrol method based on exogenous foliar applications of sugar infra-doses (fructose, sucrose, glucose) has been developed to strengthen plant immunity against certain herbivores and pathogens. The SWEET project has made progress on this innovative subject of biocontrol, both on the acquisition of new agronomic references in the field and on the mechanisms induced in the plant. In vitro applications of sugars are well perceived in apple and vine models. The effects are multiple: on defense genes, metabolism genes, volatile compounds, epiphytic bacterial communities. The results obtained in natural conditions indicated that the protective effect observed is partial and showed variations over time. Technical data sheets that can be distributed to the agricultural profession have been drawn up to recommend the use of sugars. From a regulatory point of view, the two sugars of interest, fructose and sucrose, have been approved as a basic substance in 2014 and 2015, and can be used in organic farming. In addition, requests to extend the use of these two sugars to other targets tested in the project were approved by the European Commission in July 2020.
Une méthode de biocontrôle reposant sur des applications exogènes foliaires d’infra-doses de sucres (fructose, saccharose, glucose) a été développée afin de renforcer l’immunité des plantes contre certains herbivores et pathogènes. Le projet SWEET a permis d’avancer sur ce sujet innovant de biocontrôle aussi bien sur l’acquisition de nouvelles références agronomiques au champ, que sur les mécanismes induits dans la plante. In vitro, les applications de sucres sont bien perçues sur les modèles pommier et vigne. Les effets sont multiples : sur les gènes de défense, les gènes du métabolisme, les composés volatils, les communautés bactériennes épiphytes. Les résultats obtenus en conditions naturelles ont permis de montrer que l’effet protecteur observé est partiel et pose souvent des problèmes de répétabilité. Des fiches techniques diffusables auprès de la profession agricole ont été rédigées afin de préconiser l’utilisation des sucres. Du point de vue réglementaire, les deux sucres d’intérêt, fructose et saccharose, ont été approuvés en substance de base en 2014 et 2015, et sont utilisables en agriculture biologique. Par ailleurs, les demandes d’extension d’usage de ces deux sucres sur d’autres cibles testées dans le projet ont été approuvées par la Commission Européenne en juillet 2020.
Fichier principal
Vignette du fichier
2021_Arnault_InnovAgron.pdf (593.54 Ko) Télécharger le fichier
Origin : Files produced by the author(s)

Dates and versions

hal-03202760 , version 1 (20-04-2021)

Licence

Attribution - NonCommercial - NoDerivatives

Identifiers

Cite

Ingrid Arnault, N. Aveline, Marc Bardin, Marie-Noëlle Brisset, J. Carriere, et al.. SWEET - Optimisation des stratégies de biocontrôle par la stimulation de l’immunité des plantes avec des applications d’infra-doses de sucres simples. Innovations Agronomiques, 2021, 82, pp.411-423. ⟨10.15454/tysh-8x74⟩. ⟨hal-03202760⟩
273 View
500 Download

Altmetric

Share

Gmail Facebook X LinkedIn More