Biosolutions : dépasser le paradigme de la substitution pour une production maraichère écologisée en Guadeloupe - Agrosystèmes tropicaux Access content directly
Journal Articles Innovations Agronomiques Year : 2024

Biosolutions: beyond the paradigm of substitution towards a strong ecological transition of agricultural production systems? Focus on vegetable production in Guadeloupe.

Biosolutions : dépasser le paradigme de la substitution pour une production maraichère écologisée en Guadeloupe

Marie Chave
  • Function : Author
  • PersonId : 1206687
  • IdHAL : marie-chave

Abstract

Reducing the use of phytopharmaceutical products in vegetable production systems is one of the objectives of sustainable production. In both mainland France and the French West Indies, stakeholders are experimenting with a variety of alternatives to pesticides, such as biocontrol and biostimulants. However, the dissemination of these technologies remains limited and, overall, subject to the paradigm of substitution, which is not conducive to the redesign of cropping systems that is so necessary to achieve a strong ecological transition of agricultural production systems. This article reports on an experiment carried out in Guadeloupe with agricultural professionals to identify the obstacles and levers to the deployment of these biosolutions. Combining different methodological sequences (diagnosis, exchange workshops, co-design workshops) implemented with a wide range of stakeholders (farmers, advisors, researchers, public stakeholders, agri-suppliers), the article analyzes the strategies of local stakeholders regarding the use of biosolutions. It shows that while there are real opportunities to move away from the substitution paradigm, they are still anecdotal. It also shows that the implementation of biosolutions requires a strengthening of local coordination between the various stakeholders in agri-food systems, to truly embark on a path of viable transformative change.
Réduire l’utilisation des produits phytopharmaceutiques en systèmes légumiers figure parmi les objectifs à atteindre pour développer une production durable. En France hexagonale comme aux Antilles françaises, certains acteurs expérimentent une diversité d’alternatives aux produits phytopharmaceutiques telles que le biocontrôle et les biostimulants. Toutefois, la diffusion de ces technologies demeure limitée et globalement inféodée au paradigme de la substitution, peu compatible avec la reconception des systèmes de culture pourtant nécessaire à l’atteinte d’une écologisation forte des systèmes de production agricoles. Cet article relate une expérience menée en Guadeloupe avec des professionnels du monde agricole afin d’identifier les freins et les leviers au déploiement de ces biosolutions. Articulant différentes séquences méthodologiques (diagnostic, ateliers d’échanges, ateliers de co-conception) mises en œuvre avec une grande diversité d’acteurs (agriculteurs, conseillers, chercheurs, acteurs publics, agro-fournisseurs), l’article analyse les stratégies des acteurs du territoire quant à l’usage des biosolutions. Il montre que si de réelles opportunités de sortir du paradigme de la substitution existent, elles sont encore anecdotiques. Il apparaît en outre que la mise en œuvre des biosolutions nécessite un renforcement de la coordination locale entre les différents acteurs des systèmes agri-alimentaires pour véritablement engager une voie de changement transformatif viable et de long terme.
Fichier principal
Vignette du fichier
2024_Chave_Innovations Agronomiques.pdf (725.19 Ko) Télécharger le fichier
Origin Publisher files allowed on an open archive
licence

Dates and versions

hal-04571208 , version 1 (07-05-2024)

Licence

Identifiers

Cite

Marie Chave, Valérie Angeon, Marion Casagrande. Biosolutions : dépasser le paradigme de la substitution pour une production maraichère écologisée en Guadeloupe. Innovations Agronomiques, 2024, 91, pp.38-55. ⟨10.17180/ciag-2024-vol91-art04⟩. ⟨hal-04571208⟩
40 View
4 Download

Altmetric

Share

Gmail Mastodon Facebook X LinkedIn More