Skip to Main content Skip to Navigation
Journal articles

Intérêts et limites d'une approche par type de milieu pour le développement d'un indice poisson lacustre français

Résumé : Pour évaluer l'état des masses d'eau, la Directive Cadre Européenne sur l'Eau requiert l'utilisation de bioindicateurs adaptés à des systèmes homogènes d'un point de vue environnemental. Nous présentons ici une classification de plans d'eau basée sur des paramètres environnementaux naturels connus pour structurer l'ichtyofaune. Ensuite, un premier essai de sélection de métriques piscicoles, par analyse de la réponse aux pressions anthropiques s'exerçant sur les bassins versants, est décrit pour deux types de petits plans d'eau français, i.e. les lacs naturels plutôt profonds et de forme arrondie, situés à des altitudes moyennes et des retenues peu profondes, à berges découpées et situés à très faible altitude. Les résultats obtenus sont encourageants car les richesses en espèces phytophiles et tolérantes répondent bien aux pressions anthropiques. Cependant, cette approche présente des limites. En effet, certains types de milieux identifiés dans cette étude ne regroupent que peu de plans d'eau; d'autres conservent une certaine variabilité environnementale à même d'influencer l'ichtyofaune. D'autre part, le nombre de sites pas ou peu perturbés est parfois restreint, voire nul pour le groupe des retenues peu profondes, à berges découpées, de très faible altitude. Enfin, entre les différents groupes typologiques, les gammes de pressions observées, sont elles-mêmes distinctes. Ces résultats devront être validés mais la recherche d'une solution alternative à cette approche typologique, pour évaluer l'état des plans d'eau, devrait être envisagée. / In order to assess the ecological status of water bodies, the Water Framework Directive requires the development of bioindicators adapted to homogeneous ecosystems with respect to their environmental conditions. A lake typology based on environmental parameters known to influence fish communities is presented; a first approach to select fish based metrics by analysing their response to the anthropogenic pressures exerted on the watershed is then described for two types of small French lakes, i.e. deep natural lakes at high altitude with shoreline development factors (SLDF) close to 1, and shallow reservoirs at low altitude, showing high SLDF. Our results are encouraging, because phytophilic and tolerant species richnesses respond well to anthropogenic pressures. However, this approach has also limits. Indeed, some of the lake types studied are composed of only a few lakes and among other types environmental variability is still important and can influence fish communities. Moreover, the number of sites that are not or less impacted by anthropogenic pressures is sometimes restricted or even null for shallow reservoirs showing high SLDF but low altitude. Finally, anthropogenic pressure gradients themselves are distinct between the different types of lakes. These results need to be validated but an alternative approach to this typology based assessment system should be envisaged for lakes.
Document type :
Journal articles
Complete list of metadata

https://hal.archives-ouvertes.fr/hal-00627976
Contributor : Import Ws Irstea <>
Submitted on : Friday, September 30, 2011 - 9:49:32 AM
Last modification on : Friday, May 15, 2020 - 8:17:49 PM
Long-term archiving on: : Saturday, December 31, 2011 - 2:23:22 AM

File

AX2010-PUB00033005.pdf
Publisher files allowed on an open archive

Identifiers

Collections

Citation

L. Launois, C. Argillier. Intérêts et limites d'une approche par type de milieu pour le développement d'un indice poisson lacustre français. Hydroécologie Appliquée, EDP Sciences, 2010, 17, p. 111 - p. 138. ⟨10.1051/hydro/2010005⟩. ⟨hal-00627976⟩

Share

Metrics

Record views

251

Files downloads

308