Rôle de la vision artificielle dans un système multi-capteurs pour une découpe de viande automatisée - INRAE - Institut national de recherche pour l’agriculture, l’alimentation et l’environnement Access content directly
Conference Papers Year : 1996

Role of artificial vision in a multi-sensor system for an automatic meat cutter

Rôle de la vision artificielle dans un système multi-capteurs pour une découpe de viande automatisée

Abstract

The automation of cutting and boning operations would allow to reduce work injuries, numerous in this industrial field. In France, this situation means a cost which weighs heavily on businesses and the State. Secondly, the hygiene of the product is very important : in the cutting - boning workshops, man represents the first source of contamination of pieces of meat. If we are able to push man aside from the product we could systematically clean the tools between each cut and reduce the atmospheric temperature of the workshop in order to reduce the risks of contamination. The automation of the cutting phases has been achieved, or is in the process of being so, for pork as for bovine. Our researches are, therefore, centered on the boning of meat. The main role of an artificial vision system must allow an adjustment of reference trajectories. Two cases appear : either the pertinent points are on the exterior line of the pieces to be treated, or they are in the mass of the product. We present various methods implemented in order to achieve this phase of trajectory adjustment : identification of targets on the pieces of meat, matching of a simplified model of the product and of the image of its outlines, repeated segmentation using a local model.
L'automatisation des opérations de découpe et désossage permettrait de réduire les accidents du travail, nombreux dans cette filière industrielle. En France, cette situation entraîne un coût qui pèse de manière importante sur les entreprises et sur l'Etat. D'autre part, l'hygiène du produit est très importante : dans les ateliers de découpe - désossage, l'homme représente la première source de contamination des pièces de viande. Si l'on arrive à écarter l'homme du produit on pourra rendre systématique le nettoyage des outils entre chaque tâche et diminuer la température ambiante de l'atelier afin de restreindre au maximum les risques de contamination. L'automatisation des phases de découpe est réalisée, ou en voie de l'être, tant pour le porc que pour le bovin. Nos recherches sont donc axées sur le désossage des pièces de viande. Le rôle principal du système de vision doit permettre un recalage des trajectoires de référence. Deux cas peuvent se présenter : soit les points pertinents se trouvent sur le contour exterieur des pièces à traiter, soit les points sont situer dans la masse du produit. Nous présentons différentes méthodes mises en oeuvre afin de réaliser cette phase de recalage de trajectoire : repérage de cible sur les pièces de viandes, appariement d'un modèle simplifié du produit et de l'image de ses contours, segmentation itérative utilisant un modèle local.

Keywords

No file

Dates and versions

hal-02576936 , version 1 (14-05-2020)

Identifiers

Cite

Jean-Pierre Chanet, P. Eynard. Rôle de la vision artificielle dans un système multi-capteurs pour une découpe de viande automatisée. 6èmes Entretiens d'Agropolis, Montpellier, 24 octobre 1996, 1996, France. pp.1. ⟨hal-02576936⟩

Collections

IRSTEA INRAE TSCF
7 View
0 Download

Share

Gmail Mastodon Facebook X LinkedIn More