Skip to Main content Skip to Navigation
Journal articles

Réflexions pour mieux gérer le bois mort en faveur de la biodiversité

Résumé : Le bois mort est diversement perçu par les utilisateurs des espaces forestiers et fait depuis quelque temps l'objet de nombreux débats. Dans cet article, les auteurs montrent que la préservation du bois mort est utile à une quantité importante d'espèces forestières et que de nombreux travaux scientifiques permettent de proposer des pistes de gestion du bois mort en faveur de la biodiversité forestière. Considérant en parallèle le souci légitime du gestionnaire de limiter les pullulations de ravageurs, les auteurs insistent sur le fait que le bois mort n'est généralement pas un danger phytosanitaire pour les arbres vivants environnants.
Mots-clés : EFNO CEMAGREF
Document type :
Journal articles
Complete list of metadata

https://hal.inrae.fr/hal-02582916
Contributor : Migration Irstea Publications <>
Submitted on : Thursday, May 14, 2020 - 10:00:27 PM
Last modification on : Thursday, April 15, 2021 - 10:02:06 AM

Identifiers

  • HAL Id : hal-02582916, version 1
  • IRSTEA : PUB00013653

Collections

Citation

Frédéric Gosselin, Christophe Bouget, L.M. Nageleisen. Réflexions pour mieux gérer le bois mort en faveur de la biodiversité. Forêt Entreprise, Forêt Privée Française, 2004, pp.26-29. ⟨hal-02582916⟩

Share

Metrics

Record views

28