Accéder directement au contenu Accéder directement à la navigation
Communication dans un congrès

Etude des transferts de solutés à l'interface sol non saturé/nappe superficielle

Résumé : L'étude de Paris (2004) sur modèle physique de laboratoire (MASHYNS : MAquette de SImulation HYdraulique des Nappes Superficielles) a permis d'identifier et de caractériser les chemins d'écoulement inhérents à un système drainé par tuyaux enterrés. Une analyse fine des processus a, de plus, permis de corriger les temps de résidence dans un tel système. Dans notre contexte expérimental, en milieu poreux homogène, en régime quasi permanent, les écoulements à caractère préférentiel sont essentiellement contrôlés par le champ de vitesse hétérogène, généré par la présence du drain. Le pic précoce (équivalent à quelques mm après application), attribué par la bibliographie à la macroporosité du sol, et l'effet laminage (plusieurs centaines de mm après application) ont été démontrés en considérant une approche classique. Cependant, afin de valider ces résultats, et de proposer un outil parcellaire, des expérimentations en régime transitoire devraient se poursuivre.
Mots-clés : MASHYNS
Type de document :
Communication dans un congrès
Liste complète des métadonnées

https://hal.inrae.fr/hal-02584118
Déposant : Migration Irstea Publications <>
Soumis le : jeudi 14 mai 2020 - 22:52:41
Dernière modification le : mardi 8 septembre 2020 - 12:26:02

Identifiants

  • HAL Id : hal-02584118, version 1
  • IRSTEA : PUB00016439

Collections

Citation

Thomas Paris, Julien Tournebize, C. Chaumont, C. Kao. Etude des transferts de solutés à l'interface sol non saturé/nappe superficielle. 29èmes journées scientifiques GFHN, Milieux poreux marqueurs et transferts, Grenoble, 24-26 novembre 2004, 2004, pp.7. ⟨hal-02584118⟩

Partager

Métriques

Consultations de la notice

8