Skip to Main content Skip to Navigation
Conference papers

Pollutions agricoles et diatomées benthiques Essai de caractérisation et d'évaluation des principaux impacts in situ : application à quelques cours d'eau des Coteaux de Gascogne

Résumé : La pollution des ressources hydriques par des éléments trophiques (fertilisants) et toxiques (pesticides) est devenue un problème de société. Au cours des quinze dernières années, la réduction des rejets industriels et domestiques a fait de l'agriculture une des principales sources de cette pollution. Face à ce constat, et aux nouveaux impératifs opérationnels de la Directive Cadre sur l'Eau 2000/60 (Diagnostic d'état, Restauration des milieux, Mise en place d'un réseau de surveillance, il existe une forte attente, des institutions en charge de la gestion de l'eau, concernant l'étude des impacts de ce type de pollution, et la mise en uvre d'outils de révélation et d'évaluation appropriés. Dans ce contexte, un programme de recherche pluridisciplinaire (IMAQUE) associant différents laboratoires (LMTG CNRS Toulouse, ENSAT Toulouse, LADYBIO Univ. P. SABATIER Toulouse, CEMAGREF Bordeaux) a, récemment, été mis en place afin d'étudier l'impact des activités agricoles et le rôle des dispositifs agro-environnementaux sur la qualité des sols, des sédiments et des milieux aquatiques au sein de la zone de grandes cultures des Coteaux de Gascogne. Au sein de ce projet, un travail de thèse a été initié par le CEMAGREF dans le but de caractériser et de tenter de modéliser l'impact des pollutions agricoles sur les cortèges de diatomées benthiques. A l'heure actuelle, peu de travaux de recherche ont été menés in situ. Il s'avère, en effet, relativement difficile d'appréhender, dans des conditions naturelles, la durée et la fréquence d'exposition des milieux aquatiques aux pesticides et les impacts toxiques engendrés. Cette thèse, qui s'appuiera sur des études sur le terrain et en laboratoire, a pour enjeux de mettre en évidence les altérations liées aux activités agricoles dans les communautés de diatomées, afin de relier l'état chimique et état écologique des cours d'eau. Au final, le défi scientifique de ce travail est de fournir des propositions pour de nouveaux outils de bio-indication diatomique plus performants dans la révélation des pollutions à toxique.Cinq tournées ont été menées de mars à juin 2005 sur un réseau de 18 stations représentant un gradient de pressions sur des cours d'eau de taille variée. Des caisses en plastique, contenant trois lames de verre, ont été immergées sur chaque station. Des prélèvements d'eau, pour l'analyse des concentrations en nutriments et en herbicides, ont été réalisés en parallèle de la récolte du matériel biologique. Différents descripteurs d'état et d'intégration biologique, obtenus sur les stations, feront l'objet d'une exploitation visant à caractériser l'impact des pollutions agricoles, notamment par les pesticides, sur les communautés de diatomées benthiques, et à évaluer leur pertinence en tant qu'indicateur des pollutions à toxiques.
Document type :
Conference papers
Complete list of metadata

https://hal.inrae.fr/hal-02586890
Contributor : Migration Irstea Publications <>
Submitted on : Friday, May 15, 2020 - 11:42:56 AM
Last modification on : Thursday, June 3, 2021 - 5:34:03 PM

Identifiers

  • HAL Id : hal-02586890, version 1
  • IRSTEA : PUB00018107

Collections

Citation

T. Debenest, Michel Coste, François Delmas, N. Gardes, J.F. Dubernet. Pollutions agricoles et diatomées benthiques Essai de caractérisation et d'évaluation des principaux impacts in situ : application à quelques cours d'eau des Coteaux de Gascogne. 24ème Colloque de l'Association des Diatomistes de Langue Française, Bordeaux,6-8 septembre 2005, 2005, pp.1. ⟨hal-02586890⟩

Share

Metrics

Record views

19