Skip to Main content Skip to Navigation
Conference papers

Comparer la biodiversité entre forêts exploitées et réserves intégrales : le protocole de bryologie dans le projet Gestion, Naturalité, Biodiversité

Résumé : Le projet « Gestion forestière, Naturalité, Biodiversité » (https://gnb.cemagref.fr/) étudie le lien entre biodiversité, exploitation forestière et naturalité en comparant des parcelles exploitées à des parcelles non-exploitées (Réserves Biologiques Intégrales ou parties de Réserves Naturelles), sur un ensemble de 13 massifs (181 placettes) de France métropolitaine. Les partenaires du projet sont l'ONF, RNF, l'INRA et le Cemagref. La biodiversité est abordée au travers de 7 groupes taxonomiques : plantes vasculaires, bryophytes, champignons, chauve-souris, oiseaux, coléoptères carabiques et saproxyliques. Dans chaque massif, les placettes sont réparties de manière équilibrée entre zones non exploitées depuis au moins 20 ans et zones à objectif de production de bois, en contrôlant le type de station. Un relevé dendro-écologique complet est effectué sur chaque placette, suivi d'un relevé d'abondance des espèces pour chaque groupe taxonomique considéré. Nous présentons le protocole en cours de test pour les bryophytes. Ce protocole prévoit des relevés par types de supports prédéfinis. Les supports à inventorier sont tirés au sort parmi ceux qui ont été décrits dans l'inventaire dendro-écologique préalable : sur chaque placette, 3 petits bois vivants, 5 gros bois vivants, 5 chandelles, 5 souches, 5 gros bois morts au sol. Le protocole prévoit en outre 3 relevés au sol (disques de 2 m de rayon), un relevé sur assiette de chablis (à choisir sur la placette, s'il en existe), 5 relevés sur petits bois morts au sol (sur trois transects prédéfinis). Enfin, un inventaire complémentaire de 30 minutes sur l'ensemble de la placette est destiné à capter les espèces qui n'auraient pas été vues dans l'inventaire par support. En 2011, les relevés bryologiques ont été réalisés ou sont en cours pour 7 massifs. Outre le recueil des difficultés rencontrées sur le terrain (et des solutions adoptées !), le test du protocole (à partir de 2012) portera sur l'optimisation temps-efficacité : nature et nombre de supports à inventorier, par exemple. Un test d'effet observateur est aussi prévu. Dans un deuxième temps, les données seront analysées comme pour les autres groupes taxonomiques, en testant les hypothèses relatives à l'effet de la non exploitation , de certains caractères dendrométriques (taille des arbres par exemple) ou de la présence de micro-habitats particuliers.
Keywords : RELEVE BRYOPHYTES
Document type :
Conference papers
Complete list of metadata

https://hal.inrae.fr/hal-02596159
Contributor : Migration Irstea Publications Connect in order to contact the contributor
Submitted on : Friday, May 15, 2020 - 8:48:18 PM
Last modification on : Wednesday, November 17, 2021 - 2:10:04 PM

Identifiers

  • HAL Id : hal-02596159, version 1
  • IRSTEA : PUB00033896

Collections

Citation

Marion Gosselin, D. Cartier, Yann Dumas, T. Gautrot, Yoan Paillet, et al.. Comparer la biodiversité entre forêts exploitées et réserves intégrales : le protocole de bryologie dans le projet Gestion, Naturalité, Biodiversité. 1ères rencontres françaises de bryologie, Oct 2011, Paris, France. pp.12. ⟨hal-02596159⟩

Share

Metrics

Record views

32