L'IPLAC : un indice phytoplancton, DCE compatible, pour les plans d’eau en France - INRAE - Institut national de recherche pour l’agriculture, l’alimentation et l’environnement Access content directly
Conference Papers Year : 2012

L'IPLAC : un indice phytoplancton, DCE compatible, pour les plans d’eau en France

Abstract

The Water Framework Directive (WFD, 2000) requires Member States to assess the ecological status of water bodies, including lakes, using biological indicators. Phytoplankton is one of the relevant biological elements in water bodies to contribute to this evaluation. Irstea, under the partnership agreement with ONEMA, was responsible for the development of a phytoplankton index compliant with the requirements of the WFD. The Phytoplankton Index of Lakes - IPLAC - is a multimetric index that should be applied to all water bodies of France concerned by the WFD. It is composed of two complementary metrics: the total Algal Biomass Metric (MBA) and the Specific Composition Metric (MCS). MBA is based on the average concentrations of chlorophyll-a observed during the vegetative period. MCS is based on a list of indicator species with a specific score and a stenoecy coefficient which have been assigned by statistical developments. To meet the criteria of the WFD, the final result of IPLAC is expressed as the Ecological Quality Ratio (EQR), varying between 0 and 1, compared to a reference condition. The IPLAC is correlated with concentrations of total phosphorus (r ² = 0.52) used as an indicator of anthropogenic pressures on water bodies. The first results of the IPLAC application in France indicate that, according to this index, nearly 64 % of water bodies can be classified in good or very good status and 14 % in poor or bad status.
La Directive Cadre Européenne sur l’Eau (DCE, 2000) impose aux états membres d’évaluer l’état écologique des masses d’eau, dont les plans d’eau, au moyen d’indicateurs biologiques. Le phytoplancton est un des éléments pertinents en plans d’eau pour contribuer à cette évaluation. Irstea, dans le cadre de la convention partenariale avec l’ONEMA, a été chargé du développement d’un indice phytoplancton compatible avec les exigences de la DCE. L’Indice Phytoplancton Lacustre – IPLAC - est un indice multimétrique qui doit s’appliquer à l’ensemble des plans d’eau de la métropole concernés par la DCE. Il est composé de deux métriques complémentaires : la Métrique de Biomasse Algale totale (MBA) et la Métrique de Composition Spécifique (MCS). La MBA repose sur la moyenne des concentrations en chlorophylle-a observées durant la période de développement de la végétation. La MCS est basée sur une liste d’espèces indicatrices auxquelles ont été attribuées, par développements statistiques, une note spécifique et une cote de sténoécie. Pour répondre aux critères de la DCE, le résultat final de l’IPLAC est exprimé en ratio de qualité écologique (EQR), variant entre 0 et 1, par rapport à une référence. L’IPLAC est corrélé avec les concentrations en phosphore total (r²=0.52) employées comme indicateur des pressions anthropiques sur les plans d'eau. Les premiers résultats de l’application de l'IPLAC en France indiquent que, selon cet indice, près de 64 % des plans d’eau peuvent être classés en bon ou très bon état et 14 % en état médiocre ou mauvais.
No file

Dates and versions

hal-02597490 , version 1 (15-05-2020)

Identifiers

Cite

Christophe Laplace-Treyture, T. Feret, M. Menay, J. de Bortoli. L'IPLAC : un indice phytoplancton, DCE compatible, pour les plans d’eau en France. Journées Internationales de Limnologie et d’Océanographie (JILO), Oct 2012, Clermont-Ferrand, France. pp.19. ⟨hal-02597490⟩

Collections

IRSTEA INRAE
165 View
0 Download

Share

Gmail Facebook X LinkedIn More