Accéder directement au contenu Accéder directement à la navigation
Communication dans un congrès

Ancienneté forestière et biodiversité saproxylique

Résumé : Les ruptures historiques du couvert forestier et de l’offre en substrats saproxyliques peuvent affecter la biodiversité locale. Dans deux projets récents, nous avons étudié l’effet relatif sur les coléoptères saproxyliques de l’ancienneté (une forêt ancienne étant attestée sur les cartes d’état-major au cours du minimum forestier historique dans la 1re moitié du 19e siècle) et d’autres paramètres forestiers. Dans le cadre du projet Forgeco, dans et autour de la forêt d’Orléans, nous avons montré que l’ancienneté a un effet significatif sur la composition des assemblages (même après avoir pris en compte l’effet de l’essence dominante). Les différences de composition faunistique entre feuillus et résineux sont significatives en forêt ancienne et en forêt récente. Une gestion plus intensive (plantations résineuses de Pin entre 1840 et 1940) n’atténue pas les différences liées aux usages passés du sol. Dans le projet Distrafor, dans 2 paysages ateliers, en Gatinais-Puisaye et dans les coteaux de Gascogne, nous avons évalué l'importance relative pour les coléoptères saproxyliques de l’isolement spatio-temporel (ancienneté, surface, connectivité) de boisements fragmentés. Nous avons observé que le groupe des charançons saproxyliques aptères n’était ni moins abondant ni moins riche dans les boisements récents que dans les forêts anciennes. Nous avons également conduit une approche micro-évolutive de la plasticité intra-spécifique adaptative pour la colonisation, en comparant un trait descripteur des capacités de dispersion, la charge alaire, entre des populations plus ou moins isolées de 5 espèces dispersant au vol. Seule la charge alaire de Melandrya barbata a répondu à un des 3 paramètres d’isolement. Conformément à l’hypothèse, la charge alaire des individus qui ont colonisé des boisements récents était plus faible (donc les individus plus dispersifs) que dans les boisements anciens. Chez Tetratoma ancora, la réponse de la charge alaire à l’isolement était sexe-dépendante. Ces premiers résultats semblent indiquer que les effets de l’ancienneté sur les coléoptères saproxyliques sont significatifs mais faibles. Inclure davantage de données sur l'histoire de la disponibilité du bois mort permettrait d'améliorer notre compréhension des assemblages saproxyliques, et d’identifier des espèces caractéristiques des forêts anciennes.
Type de document :
Communication dans un congrès
Liste complète des métadonnées

https://hal.inrae.fr/hal-02598931
Déposant : Migration Irstea Publications <>
Soumis le : samedi 16 mai 2020 - 01:02:34
Dernière modification le : mardi 15 septembre 2020 - 16:22:06

Identifiants

  • HAL Id : hal-02598931, version 1
  • IRSTEA : PUB00039271

Collections

Citation

Christophe Bouget, Frédéric Archaux, Antoine Brin, Hervé Brustel, H. Martin, et al.. Ancienneté forestière et biodiversité saproxylique. 7e congrès du Groupe des Entomologistes Forestiers Francophones, Oct 2013, Brens, France. pp.18. ⟨hal-02598931⟩

Partager

Métriques

Consultations de la notice

22