Impact de la remise en suspension de sédiments contaminés par les métaux en milieu navigué sur les gammares encagés (Gammarus fossarum) - INRAE - Institut national de recherche pour l’agriculture, l’alimentation et l’environnement Access content directly
Conference Papers Year : 2016

Impact of resuspended metal-contaminated sediments by fluvial traffic in caged Gamamrus

Impact de la remise en suspension de sédiments contaminés par les métaux en milieu navigué sur les gammares encagés (Gammarus fossarum)

Abstract

Les activités sidérurgiques historiques du bassin Artois-Picardie ont causé un enrichissement massif en métaux traces des sédiments de rivières. Certains cours d’eau, comme la Deûle au niveau de l’ancien site de Métaleurop, présentent encore aujourd’hui de fortes teneurs sédimentaires en Pb, Zn et Cd. L’important trafic fluvial qui a lieu sur ces canaux navigués soulève par ailleurs la question de l’impact de la remobilisation de ces métaux lors de la remise en suspension des sédiments au passage des péniches. Pour déterminer les impacts de cette remise en suspension de sédiments sur la qualité de l’eau et sur les organismes aquatiques, 3 rivières (Deûle, Sensée et Scarpe) présentant des niveaux différents de contamination et de navigation ont été sélectionnées dans le bassin Artois-Picardie. Une étude géochimique a permis de caractériser la contamination des sédiments et de la colonne d’eau, et d’appréhender de façon chimique la toxicité et la disponibilité de ces métaux pour le biote. L’étude a été renforcée par la mise en place de gammares (Gammarus fossarum) encagés, au cours de 3 périodes d’échantillonnage en 2011 et 2012 et ce sur les 3 canaux investigués. Lors de la dernière campagne de mesures, l’étude a été menée sur 2 populations de gammares, prélevées dans les bassins Rhône-Méditerranée-Corse et Artois-Picardie. L’analyse géochimique a révélé une disparité de la contamination en métaux entre les sédiments des 3 rivières. Cependant, malgré une intensité de trafic fluvial différente, des concentrations en métaux globalement similaires ont été mesurées dans les eaux de surface. L’étude menée sur les gammares encagés a montré (i) une bonne adéquation entre comportement alimentaire et teneurs en AChE, avec une inhibition de ces 2 marqueurs en 2012, (ii) une accumulation des métaux dans les organismes globalement comparable entre les 3 rivières d’exposition, et inférieures aux valeurs seuils de contamination établies par Irstea, sauf pour Pb, et (iii) des réponses comparables (alimentation, AChE et bioaccumulation) entre les 2 populations de gammares utilisées. Cette étude n’a pas mis en évidence d’effet significatif de la navigation sur les biomarqueurs étudiés (malgré des sédiments fortement contaminés sur la Deûle), les réponses étant davantage contraintes par l’effet saisonnier. Elle a aussi servi à démontrer la pertinence de l’outil gammare pour le suivi de la qualité des rivières et canaux navigués, ainsi qu’à valider la possibilité de travailler avec des populations de gammares autres que celle de référence Irstea.
No file

Dates and versions

hal-02604698 , version 1 (16-05-2020)

Identifiers

Cite

E. Prygiel, Gabriel Billon, A. Francois, David Dumoulin, Arnaud Chaumot, et al.. Impact de la remise en suspension de sédiments contaminés par les métaux en milieu navigué sur les gammares encagés (Gammarus fossarum). Colloque 2016 de la Société Française d'Ecotoxicologie Fondamentale et Appliquée, Jun 2016, Reims, France. pp.17. ⟨hal-02604698⟩
61 View
0 Download

Share

Gmail Facebook X LinkedIn More