Skip to Main content Skip to Navigation
Conference papers

Rôle des interactions entre semis ligneux, communauté végétale et cervidés sur la dynamique de recrutement des arbres en forêt tempérée

Résumé : La composition de la communauté végétale et l’abroutissement par les cervidés sont deux principaux facteurs limitant le recrutement des semis ligneux en forêt. Cette étude a examiné la possibilité d’un changement dans la nature des interactions entre un phénomène de compétition entre semis ligneux et végétation accompagnatrice en absence d’herbivore et un phénomène de facilitation indirecte des semis ligneux par la végétation accompagnatrice via l’abroutissement par les cervidés. Les changements de la communauté végétale (composition, couverture) et de la régénération ligneuse (nombre d’individus, hauteur moyenne) ont été suivis sur une période de 8 ans grâce à deux dispositifs appariés d’exclos (excluant le cerf, Cervus elaphus et le chevreuil, Capreolus capreolus) et de contrôle (accès libre aux cervidés) installés dans deux sites de la Réserve Nationale de Chasse et de Faune Sauvage (RNCFS) de La Petite-Pierre (Nord-Est de la France). Dans les deux sites d’étude, une espèce tolérante à l’ombre, tolérante à l’herbivorie et opportuniste a dominé la communauté dans l’exclos par le biais d’une stratégie de type “sit and wait”. Une année a suffi pour que la ronce Rubus sect. fruticosi (espèce à croissance rapide) domine la communauté végétale dans un des sites, alors que la domination du hêtre a été progressive dans l’autre site. Ces 8 années de suivi ont montrées que la présence des cervidés réduit la croissance des semis ligneux mais augmente la diversité de la communauté végétale. A l’inverse, la pose d’exclos a permis d’améliorer la croissance des semis de hêtre ou de la ronce au détriment de la diversité de la communauté. Par ailleurs, le développement d’un fort couvert de ronces en absence de cervidés empêche le recrutement des semis ligneux. Dans ces deux cas d’étude, l’abroutissement par les cervidés autant que la compétition par la strate herbacée peuvent poser problème pour l’établissement des semis ligneux. La combinaison éclaircie/ pose d’exclos a permis l’établissement des semis de hêtre. Cependant, le contrôle des espèces monopolistes à fort pouvoir colonisateur telle la ronce est également nécessaire pour favoriser la croissance des semis ligneux en absence de régénération préétablie. Nos résultats suggèrent que la forte densité de cervidés sur ces deux sites ne permet pas la facilitation indirecte et l’établissement des semis de ligneux via le contrôle de la croissance de la végétation de sous-bois contredisant notre hypothèse de départ.
Keywords : HETRE INTERACTION
Document type :
Conference papers
Complete list of metadata

https://hal.inrae.fr/hal-02605214
Contributor : Migration Irstea Publications Connect in order to contact the contributor
Submitted on : Saturday, May 16, 2020 - 10:39:13 AM
Last modification on : Tuesday, November 23, 2021 - 3:08:02 PM

Identifiers

  • HAL Id : hal-02605214, version 1
  • IRSTEA : PUB00051905

Collections

Citation

L. Laurent, Anders Mårell, Philippe Balandier, H. Holveck, S. Said. Rôle des interactions entre semis ligneux, communauté végétale et cervidés sur la dynamique de recrutement des arbres en forêt tempérée. Ecoveg 12, Dynamiques des communautés végétales, Mar 2016, Brest, France. pp.1. ⟨hal-02605214⟩

Share

Metrics

Record views

45