CHIMERE21 : Evolution du régime hydrologique de la Meuse et de la Chiers au 21e siècle - INRAE - Institut national de recherche pour l’agriculture, l’alimentation et l’environnement Access content directly
Conference Papers Year : 2019

CHIMERE21 : Evolution of the hydrological regime of the Meuse and Chiers in the 21st century

CHIMERE21 : Evolution du régime hydrologique de la Meuse et de la Chiers au 21e siècle

Abstract

This paper presents the aims of the CHIMERE21 project and the first results of this work. CHIMERE21 is funded by the French Rhin-Meuse Water Agency (Agence de l’Eau Rhin Meuse) and aims to update hydrological projections across the French part of the Meuse River catchment based on the last up-to-date climatic projections. In order to extensively account for the diverse sources of uncertainty related to climate change impact modelling, two greenhouse gas emissions scenarios, five couples of global and regional climate models, one or two downscaling methods, and four hydrological models calibrated in six different ways were used in this project. This paper focuses on the improvement of the observed hydro-climatic database in the Meuse River catchment (naturalisation of observed discharge and improvement of the climate data over transboundary catchments) and on the evaluation of performance and temporal replicability of the hydrological models. The analysis concluded on a very high model performance for the hydrological regime and the low-flow season, across the 16 gauging stations selected on this catchment. Moreover, models show a very good temporal replicability, with high model performances shown on independent periods.
L'augmentation de la température de l'air et la modification des précipitations anticipées par les projections climatiques vont impacter fortement le cycle hydrologique lors des prochaines décennies. Par ailleurs, les pressions sur la ressource en eau semblent s'accentuer en France notamment lors des périodes les plus sèches de l'année, résultant en de nombreux arrêtés sécheresse chaque année. Si le Nord-Est de la France peut sembler relativement épargné par rapport à d'autres zones telles que le Sud-Ouest ou la région Méditerranéenne, des épisodes comme 2003 ont pu montrer la nécessité de mieux caractériser le risque étiage afin de disposer de mesures de gestion plus adaptées. Le projet CHIMERE21, financé en partie par l'Agence de l'Eau Rhin-Meuse, a débuté en 2017 et se terminera à la fin de l'année 2019. Ce projet a pour objectif de faire une évaluation des impacts futurs des changements climatiques sur les débits de la partie française de la Meuse, en utilisant les dernières simulations climatiques disponibles produites dans le cadre du 5e rapport du GIEC. Plusieurs étapes de travail sont mises en oeuvre au cours de ce projet. Tout d'abord, une naturalisation des débits du bassin a été réalisée. Si les influences restent globalement très faibles sur ces bassins et les informations disponibles parcellaires, nous avons tout de même pu prendre en compte l'impact de la centrale nucléaire de Chooz sur l'exutoire du bassin versant. Un travail spécifique a été mené sur l'étape de descente d'échelle, permettant de considérer cette étape indispensable dans les études d'impact pour disposer de projections à résolution suffisamment fine pour la modélisation hydrologique. Pour cette étape, la méthode ADAMONT a été adaptée au bassin de la Meuse et appliquée à cinq couples de modèles à circulation générale et de modèles climatiques régionaux. Une approche multi-modèles hydrologiques (i.e. exploitant quatre modèles hydrologiques et un ensemble de paramètres pour chaque modèle) est mise en place afin de considérer de manière adéquate l'incertitude liée à cette étape de la chaîne de modélisation, dont il a été montré qu'elle revêt une large importance notamment sur les bas débits. Les impacts sont quantifiés sur la base de divers indicateurs relatifs aux régimes et aux étiages. Une attention particulière est donnée à la quantification des incertitudes associées à la chaîne de modélisation ainsi que sur les possibilités d'utilisation d'indicateurs météorologiques de sécheresse pour caractériser les situations d'étiage sur les bassins non jaugés.
Fichier principal
Vignette du fichier
THIREL_Texte_complet_Thirel_Collet_CHIMERE21_vresoumise_notrack.pdf (904.84 Ko) Télécharger le fichier
Origin : Files produced by the author(s)

Dates and versions

hal-02609951 , version 1 (05-07-2021)

Identifiers

Cite

Guillaume Thirel, Lila Collet, P. Etchevers, D. Francois, J. Gailhard, et al.. CHIMERE21 : Evolution du régime hydrologique de la Meuse et de la Chiers au 21e siècle. UNESCO-SHF, Sécheresses, étiages et déficits en eau, Dec 2019, Paris, France. pp.16. ⟨hal-02609951⟩
73 View
104 Download

Share

Gmail Facebook X LinkedIn More