Skip to Main content Skip to Navigation
Journal articles

Impact des allèles du gène de résistance "va" sur le pouvoir pathogène des populations de virus Y de la pomme de terre (PVY)

Résumé : Le virus Y de la pomme de terre (PVY, espèce-type du genre Potyvirus) infecte une large gamme de plantes hôtes dont des Solanacées d’intérêt agronomique tel que le tabac. Le PVY peut induire sur cet hôte des symptômes de nécroses foliaires, responsables d’importantes pertes de rendements. Toutefois, de nombreuses variétés de tabac, porteuses d’un des allèles (0, 1 ou 2) du gène récessif de résistance " va", sont capables de limiter l’expression de nécroses dues au PVY avec une efficacité variable en fonction de l’allèle en présence. Aussi, compte tenu de l’absence d’alternatives au gène "va" pour la lutte contre le PVY chez le tabac, il est important de déterminer l’impact respectif des différents allèles de ce gène sur le processus évolutif du PVY. Deux actions complémentaires visant i) à caractériser la variabilité naturelle du PVY sur tabac et ii) à étudier le processus d’adaptation du PVY aux pressions imposées par les allèles du gène "va" ont été réalisées. Ainsi, la virulence (capacité d’infection) d’une collection de 86 isolats, issus d’une prospection effectuée en France en 2007, a été caractérisée en utilisant des génotypes de tabac porteurs ou non d’un allèle du gène "va". Les isolats testés se répartissent dans huit pathotypes. Les deux-tiers des isolats, étant capables d’infecter les trois génotypes porteurs d’un allèle du gène "va", appartiennent au pathotype le plus virulent. Afin d’analyser la dynamique d’adaptation du PVY au gène "va", un clone infectieux de PVY a été inoculé à deux variétés résistantes portant respectivement l’allèle 0 et 2 du gène "va". La descendance virale obtenue à été utilisée comme inoculum pour une nouvelle série d’inoculations de ces variétés résistantes. Les données de virulence associées à ces populations virales montrent qu’un seul passage du clone infectieux sur une variété porteuse de l’allèle 2 du gène "va" peut suffire pour augmenter la virulence de ce clone au point d’être capable de surmonter la résistance des deux allèles. Ainsi, les résultats associés au pathotypage de la collection d’isolats de PVY et aux caractéristiques des populations virales issues des passages en série du clone infectieux sur des variétés résistantes contribuent à mieux caractériser l’interaction virus/plante hôte dans le cadre du pathosystème PVY/tabac.
Document type :
Journal articles
Complete list of metadata

Cited literature [20 references]  Display  Hide  Download

https://hal.inrae.fr/hal-02664546
Contributor : Migration Prodinra Connect in order to contact the contributor
Submitted on : Sunday, May 31, 2020 - 5:02:58 AM
Last modification on : Tuesday, September 7, 2021 - 3:36:57 PM

Files

Résumé long ARN 210109 - Lac...
Files produced by the author(s)

Identifiers

  • HAL Id : hal-02664546, version 1
  • PRODINRA : 365636

Collections

Citation

Christelle Lacroix, Camille Kerlan, Jean-Louis Verrier, Laurent Glais, Emmanuel Jacquot. Impact des allèles du gène de résistance "va" sur le pouvoir pathogène des populations de virus Y de la pomme de terre (PVY). Bulletin Association pour la Recherche sur les Nicotianées, 2008, pp.4-14. ⟨hal-02664546⟩

Share

Metrics

Record views

21

Files downloads

34