Skip to Main content Skip to Navigation
Conference papers

Influence des pratiques agricoles individuelles, des systèmes de culture sur les abondances des ravageurs, leurs auxiliaires et la régulation biologique

Résumé : Pour modifier la régulation naturelle des bioagresseurs dans les cultures, les deux leviers majeurs qui peuvent être mobilisés à l’échelle parcellaire sont, d’une part, l’augmentation de la biodiversité cultivée et, d’autre part, la réduction des perturbations chimiques et mécaniques générées par le travail du sol et le recours aux produits phytosanitaires dans le champ cultivé. Alors que la littérature apporte beaucoup d’informations sur l’impact des habitats semi-naturels sur les auxiliaires des cultures (Tcharntke et al. 2007 ; Chaplin‐Kramer et al. 2011; Pywell et al. 2016), le rôle des pratiques sur les liens bioagresseurs–auxiliaires des cultures est moins regardé (Rusch el al. 2013). L’objectif de cette présentation est d’illustrer au travers des sorties des projets Peerless et Sebiopag-Phyto comment l’habitat cultivé au travers des effets de certaines pratiques individuelles, voire des systèmes de culture, influence les bioagresseurs et leurs ennemis naturels. Nous montrons comment certaines pratiques perturbent la recherche de la plante hôte ; comment l’habitat cultivé peut fournir des ressources alimentaires alternatives pour les auxiliaires ; comment certaines pratiques accentuent la mortalité des organismes et enfin, comment l’itinéraire technique de la parcelle ne peut se raisonner indépendamment de son environnement immédiat. Dans le cadre de ces deux projets, des parcelles agricoles, essentiellement de blé et de colza, présentant un gradient de recours aux pesticides (d’absence de pesticides à des IFT proche des références conventionnelles) et pour certaines un gradient de travail du sol (semis direct d’ancienneté variable à labour fréquent) ont été mobilisées. Par ailleurs, des dispositifs expérimentaux en station de recherche sur des systèmes de culture sans pesticides ont également été étudiés. De ces expérimentations quatre résultats majeurs sont à retenir : (i) les mélanges d’espèces dans la parcelle ou l’utilisation de plantes pièges peuvent réduire les attaques de certains insectes ravageurs du colza, probablement en perturbant la recherche des ravageurs de leur plante hôte. (ii) les espèces cultivées n’ont pas le même rôle vis-à-vis des auxiliaires du fait de leur « attractivité » différentielle : le colza semble systématiquement associé à un meilleur statut nutritionnel des carabes prédateurs généralistes (par exemple Amara similata et Poecilus cupreus, Labruyère et al. 2016). La prédation des graines d’adventices et d’autres proies sentinelles semble aussi varier selon les cultures indépendamment des pratiques culturales (projet Casimir). (iii) les pratiques agronomique telles que le travail du sol et les insecticides induisent des modifications de communautés d’insectes auxiliaires et impacte également la prédation des graines d’adventices par les carabes (Petit et al. 2017). (iv) enfin, ces effets de l’habitat cultivé sur les liens ravageurs-auxiliaires ne peuvent être pensés indépendamment des éléments non cultivés, cultures et des pratiques dans l’environnement immédiat de la parcelle (Puech et al 2015).
Complete list of metadata

https://hal.inrae.fr/hal-02738010
Contributor : Migration Prodinra <>
Submitted on : Tuesday, June 2, 2020 - 8:09:54 PM
Last modification on : Thursday, September 23, 2021 - 5:00:01 PM
Long-term archiving on: : Wednesday, December 2, 2020 - 6:10:27 PM

Files

2017_Valantin-Morison_Regulati...
Files produced by the author(s)

Identifiers

  • HAL Id : hal-02738010, version 1
  • PRODINRA : 458597

Citation

Muriel Valentin-Morison, Stéphanie Aviron, Anne-Marie Cortesero, Pierre Franck, Antoine Gardarin, et al.. Influence des pratiques agricoles individuelles, des systèmes de culture sur les abondances des ravageurs, leurs auxiliaires et la régulation biologique. Séminaire "Ecologisation des systèmes de productions agricoles pour renforcer le contrôle biologique des bioagresseurs", Nov 2017, Paris, France. ⟨hal-02738010⟩

Share

Metrics

Record views

219

Files downloads

140