Skip to Main content Skip to Navigation
Conference papers

Analyse des itinéraires de production des bovins produits sous l'appellation "Fin gras du Mézenc", revendiquant une appellation d'origine contrôlée

Résumé : L'objectif de ce travail était de caractériser les trajectoires de conduite de bovins (génisses) vendus sous la marque Fin Gras du Mézenc, laquelle fait l'objet d'une demande d'AOC (principe de reconnaissance obtenu auprès de l'INAO en juillet 2002). La production est d'une part très saisonnée, avec une période de vente entre le 1er février et le 1er juin et d'autre part, les animaux sont finis exclusivement à base de foin produit localement. Des enquêtes ont été menées dans 32 élevages (laitiers, allaitants et mixtes) produisant des bovins vendus sous la marque (169 animaux au total), soit un tiers de la population totale des éleveurs de la zone (une centaine). Les systèmes d'élevage ont été analysés sous différents angles : reproduction, renouvellement, réforme, alimentation, modalités de tri du foin. Une typologie des trajectoires entre la naissance et l'abattage des bovins vendus sous la marque FGM en 2002 a été réalisée, aboutissant à distinguer 5 grands types de trajectoires. Les deux facteurs les plus discriminants de ces trajectoires sont le système de production (laitier, allaitant ou mixte) et les modalités de distribution du foin en hiver. Ainsi les trajectoires de type A correspondent à 95 génisses produites dans des troupeaux allaitants et recevant en finition du foin trié parmi le stock total. Les trajectoires de type 2 correspondent à 5 génisses initialement prévues pour le renouvellement et réorientées vers la filière FGM avoir été diagnostiquées vides. Il est intéressant de constater que cette pratique reste marginale. Les trajectoires de type 3 sont intermédiaires entre les types 1 et 2 et concernent des génisses issues d'élevages mixtes (un troupeau laitier et un troupeau allaitant). Enfin, les trajectoires de type 4 proviennent indistinctement d'élevages laitiers, allaitants et mixtes, mais ne reçoivent pas de foin spécifique par rapport au reste du cheptel. L'âge à l'abattage n'est pas un critère spécifique de la démarche et est compris entre 24 et 36 mois. Ces trajectoires sont le résultat d'une combinaison entre des caractéristiques intrinsèques à l'animal (race, âge, conformation, poids), directement liées au cahier des charges, mais aussi extrinsèques à l'animal, comme la période de naissance, la demande et les pratiques des bouchers, les opportunités liées aux foires. Ainsi, les objectifs des éleveurs et ceux de la filière ne sont pas forcément toujours en adéquation et mériteraient d'être mieux étudiés, en tenant compte par exemple du fait que la démarche AOC ne relève pas uniquement de l'élevage, mais aussi d'une volonté de développement touristique et d'aménagement du territoire. Ce travail a servi dans l'instruction du dossier de demande d'AOC qui a eu lieu simultanément (travail de la commission d'experts nommés par l'INAO), notamment pour spécifier le type d'animal produit. Nous pensons que la diversité des types animaux à la base de la production FGM reflète le savoir-faire des éleveurs en termes de tris, d'ajustements, de sélection, qui font que le produit final correspond bien à la philosophie de l'AOC, au croisement du terroir, des savoir-faire et des traditions.
Document type :
Conference papers
Complete list of metadata

https://hal.inrae.fr/hal-02764449
Contributor : Migration Prodinra <>
Submitted on : Thursday, June 4, 2020 - 8:00:21 AM
Last modification on : Thursday, December 10, 2020 - 2:29:53 PM

Identifiers

  • HAL Id : hal-02764449, version 1
  • PRODINRA : 533

Collections

Citation

Stéphane Ingrand, B. Dedieu, M.O. Nozière. Analyse des itinéraires de production des bovins produits sous l'appellation "Fin gras du Mézenc", revendiquant une appellation d'origine contrôlée. 10. Rencontres Recherches Ruminants, Dec 2003, Paris, France. ⟨hal-02764449⟩

Share

Metrics

Record views

10