Après quatre décennies de forte fragmentation, que reste -t-il dans les forêts humides du Togo? - INRAE - Institut national de recherche pour l’agriculture, l’alimentation et l’environnement Access content directly
Conference Poster Year : 2007

Après quatre décennies de forte fragmentation, que reste -t-il dans les forêts humides du Togo?

Abstract

Les forêts humides du Togo, localisées essentiellement au sud-ouest du pays, représentent une partie du hot spot de la biodiversité ouest africaine. Durant ces dernières décennies, ces forêts ont été constamment défichées à des fins de culture de café ce qui entraîne leur fragmentation accentuée. Actuellement, la répartition spatiale des reliques présente un motif en « lanières» le long des cours d’eau, il reste peu de reliques non riveraines, qui présentent de ce fait un intérêt particulier. Les dynamiques en cours de défrichement agricole qui s’accélèrent menacent ces reliques. Pourtant, il y a un manque important d’information sur l’état et le devenir de la biodiversité dans ces reliques forestières. Sur la base d’inventaire botanique (n = 248 relevés, 500m² chacun), l’étude, d’une ampleur régionale (65 000 ha), a évalué le contenu floristique actuel des forêts fragmentées et estimé leur intérêt patrimonial. Les résultats incluent 876 taxa répartis en 480 genres et 113 familles. La richesse spécifique estimée sur les courbes d’accumulation est de 1088 au maximum (Jack2). Parmi les espèces recensées, 40 sont potentiellement nouvelles pour le Togo, environ 200 (22%) sont des espèces introduites, 558 (64%) pourraient être considérées comme rare ; certaines espèces rares figurent déjà sur la liste rouge de l’Union Internationale pour la Conservation de la Nature (IUCN) comme espèces menacées ; 33 espèces pourraient figurer sur la liste future de l’IUCN. Les reliques forestières actuelles contiennent 25% des espèces vasculaires signalées dans la zone Guinéo Congolaise d’Afrique et 6% des espèces endémiques de celle-ci. L’étude recommande ces reliques forestières comme des sites de conservation biologique et de suivi à long terme.
Fichier principal
Vignette du fichier
2007_Adjossou-Après quatre décennies de forte_1.pdf (1.81 Mo) Télécharger le fichier
Origin Files produced by the author(s)

Dates and versions

hal-02819865 , version 1 (06-06-2020)

Identifiers

  • HAL Id : hal-02819865 , version 1
  • PRODINRA : 487036

Cite

Kossi Adjossou, Kouami Kokou, Marc Deconchat. Après quatre décennies de forte fragmentation, que reste -t-il dans les forêts humides du Togo?. Rencontres écologie des paysages 2007, Nov 2007, Toulouse, France. 1 p., 2007. ⟨hal-02819865⟩
30 View
34 Download

Share

Gmail Mastodon Facebook X LinkedIn More