Accéder directement au contenu Accéder directement à la navigation
Chapitre d'ouvrage

Does city structure cause unemployment ? The case of Cap Town

Résumé : Plusieurs résultats théoriques et empiriques suggèrent que l’organisation spatiale des villes peut être une source de chômage parmi les travailleurs peu qualifiés et les minorités ethniques, en mettant en avant le rôle de la ségrégation résidentielle et de la déconnexion physique entre lieux de résidence et lieu d’emploi. Cet article étudie cette question dans le cas de l’Afrique du Sud avec l’exemple de la ville du Cap, une ville ségrégée et qui s’étend sur une longue distance. En utilisant les données d’une enquête de 1998 sur les migrations dans l’aire métropolitaine du Cap—complétées par des données spatialisées du recensement de la population de 1996 et des données d’emploi issues d’une base fiscale maintenue par la ville du Cap—nous régressons les probabilités individuelles de chômage sur les caractéristiques des individus, des ménages auxquels ils appartiennent et de leur localisation résidentielle. Les résultats suggèrent que (i) la distance à l’emploi, (ii) l’origine rurale—particulièrement pour les femmes—, et (iii) la durée passée dans le logement réduit la probabilité d’emploi des travailleurs.
Type de document :
Chapitre d'ouvrage
Liste complète des métadonnées

https://hal.inrae.fr/hal-02822005
Déposant : Migration Prodinra <>
Soumis le : samedi 6 juin 2020 - 19:55:30
Dernière modification le : vendredi 18 septembre 2020 - 20:42:01

Identifiants

  • HAL Id : hal-02822005, version 1
  • PRODINRA : 16715

Collections

Citation

Sandrine Rospabé, Harris Selod. Does city structure cause unemployment ? The case of Cap Town. Poverty and policy in post-apartheid South Africa, HSRC Press, 2006, 0-7969-2122-9. ⟨hal-02822005⟩

Partager

Métriques

Consultations de la notice

7