Skip to Main content Skip to Navigation
Conference papers

Evolution des paramètres physico-chimiques et fermentaires dans le rumen du veau de la naissance au sevrage

Résumé : Au contraire du rumen de l’adulte, qui est un important site de fermentation, le rumen du veau à la naissance est stérile. L’objectif de cette étude était une meilleure compréhension de la mise en place de l’activité fermentaire dans le rumen chez le veau à partir de sa naissance. Les paramètres physico-chimiques (pH et potentiel redox, Eh) et fermentaires (acides gras volatils = AGV) ont été mesurés dans le contenu ruminal du veau. Le pH et le Eh renseignent sur les conditions du milieu. Les AGV sont les produits terminaux des fermentations réalisées par les microorganismes. L’essai a porté sur 6 veaux mâles de race Prim’ Holstein de la naissance au sevrage. Les trois premiers jours, ils ont été alimentés avec du colostrum. Ensuite, ils ont reçu du lait en poudre en quantité contrôlée, et du concentré 1er âge en granulés, du foin et de l’eau à volonté. Les prélèvements de contenu ruminal ont été effectués par sonde œsophagienne quotidiennement jusqu’au 10ème jour, puis tous les 3 à 5 jours jusqu’à la fin de l’essai. Le pH a été neutre le 1er jour (7.10 ± 0.39). Il a ensuite diminué pour atteindre 5.69 ± 0.44 à l’âge d’un mois. Au-delà du 1er mois, il a réaugmenté et atteint la valeur de 6.63 ± 0.48 au 3ème mois (âge du sevrage). Le Eh a été positif le 1er jour (224 ±84 mV) et est devenu fortement négatif dès le 2ème jour (-168 ± 39 mV) : ceci met en évidence le caractère réducteur du milieu et la traduit la mise en place d’une activité microbienne conduisant à l’anaérobiose. Il a été compris entre -100 et -200 mV les jours suivants et jusqu’à 3 mois (avec une grande variabilité inter-individuelle). Les variations observées peuvent refléter un milieu perturbé et être reliées à l’implantation successive de différents microorganismes. Les AGV ont été détectés dès le 2ème jour (11.5±3.4 mM d’AGV totaux) et ont augmenté jusqu’à atteindre un plateau à 30 jours d’âge (90.2±7.2 mM). Le processus de fermentation a donc débuté dès le 2ème jour. La production croissante d’AGV au cours du 1er mois est à relier avec la diminution du pH, et correspond à la consommation de concentrés, dont la fermentation est connue chez l’adulte pour conduire à un pH ruminal inférieur à 6. Au contraire, la consommation de fourrages, qui est devenue importante vers un mois, entraîne chez l’adulte un pH ruminal supérieur à 6, ce qui est cohérent avec l’évolution observée. Pour conclure, nous avons confirmé que le rumen est un milieu non réducteur, neutre et dépourvu de fermentation à la naissance du veau. Dès le 2ème jour, les fermentations se mettent en place et le milieu devient réducteur et anaérobie. De plus, il a été observé une grande variabilité inter-individuelle pour tous les paramètres fermentaires.
Mots-clés : acide gras volatil
Document type :
Conference papers
Complete list of metadata

https://hal.inrae.fr/hal-02822936
Contributor : Migration Prodinra <>
Submitted on : Saturday, June 6, 2020 - 8:57:32 PM
Last modification on : Tuesday, May 4, 2021 - 3:25:55 PM

Identifiers

  • HAL Id : hal-02822936, version 1
  • PRODINRA : 51264

Collections

Citation

Mikael Rey, Francis Enjalbert, Valérie Monteils. Evolution des paramètres physico-chimiques et fermentaires dans le rumen du veau de la naissance au sevrage. Journée Scientifique SEVAB, Oct 2010, Toulouse, France. pp.1. ⟨hal-02822936⟩

Share

Metrics

Record views

6