Can information-based policies do more harm than good ? - INRAE - Institut national de recherche pour l’agriculture, l’alimentation et l’environnement Access content directly
Preprints, Working Papers, ... (Working Paper) Year : 2005

Can information-based policies do more harm than good ?

[Les politiques informationnelles peuvent-elles faire plus mal que de bien ?]

Abstract

Les politiques environnementales s'appuient de plus en plus sur des instruments informationnels qui cherchent à modifier le comportement des agents grâce à la fourniture d'informations. Cette fourniture d'informations est généralement considérée comme un moyen dont le résultat final serait une amélioration de l'état de l'environnement. Les auteurs formalisent l'intuition selon laquelle la fourniture de l'information diffère de l'impact de l'information en introduisant le concept d'élasticité informationnelle. Ils montrent qu'au-delà d'un certain niveau, une unité d'information additionnelle, indépendamment de sa qualité, peut être à l'origine d'un effet pervers, en provoquant une dégradation de l'environnement plutôt que son amélioration. Plusieurs implications en terme de politique économique sont mises en évidence.
No file

Dates and versions

hal-02827663 , version 1 (07-06-2020)

Identifiers

  • HAL Id : hal-02827663 , version 1
  • PRODINRA : 149154

Cite

Douadia Bougherara, Gilles Grolleau, Naoufel Mzoughi. Can information-based policies do more harm than good ?. 2005. ⟨hal-02827663⟩

Collections

INRA INRAE CESAER
1 View
0 Download

Share

Gmail Facebook X LinkedIn More