Skip to Main content Skip to Navigation
Preprints, Working Papers, ...

Grading and quality upgrading : complements or substitutes ?

Résumé : Le bien produit se décline en deux qualités : la qualité haute ou la qualité standard. Deux catégories de producteurs sont présents sur le marché, chacune caractérisée par sa proportion de produits de haute qualité, qui résulte du choix de l'entreprise. S'il n'y a pas de signe de qualité, les consommateurs connaissent la qualité moyenne d'un bien. L'existence d'un signe de qualité donne au consommateur une information certaine sur la qualité du bien. Le schéma de préférences des consommateurs est celui de Mussa-Rosen. Le fait de signaler la qualité de la production a un coût (coût unitaire fixe). Cet article s'intéresse aux équilibres pour lesquels l'industrie propose aux consommateurs des produits parfaitement signalés (i.e. de qualité standard et de qualité haute) et des produits non signalés. Il s'agit d'étudier comment le choix des entreprises en terme de qualité est affecté par le coût de la signalisation. Il paraît intuitif que lorsque la qualité est facile à vérifier (c'est-à-dire lorsque le coût de signalisation est faible), les entreprises améliorent la qualité. Or, on obtient un résultat, assez surprenant, selon lequel la qualité moyenne de l'industrie peut diminuer lorsque le coût de la signalisation diminue. Un tel résultat s'observe lorsque la qualité la plus forte des entreprises, qui ne signalent pas leur qualité, est élevée.
Document type :
Preprints, Working Papers, ...
Complete list of metadata

https://hal.inrae.fr/hal-02828928
Contributor : Migration Prodinra <>
Submitted on : Sunday, June 7, 2020 - 3:27:51 AM
Last modification on : Friday, April 16, 2021 - 3:29:14 AM

Identifiers

  • HAL Id : hal-02828928, version 1
  • PRODINRA : 150679

Collections

Citation

A. Hollander, Sylvette Monier Dilhan, Hélène Raynal. Grading and quality upgrading : complements or substitutes ?. 2001. ⟨hal-02828928⟩

Share

Metrics

Record views

5