Différentes manières de concevoir les usages agricoles de l’espace - INRAE - Institut national de recherche pour l’agriculture, l’alimentation et l’environnement Access content directly
Book Sections Year : 2005

Different ways to conceive on agricultural uses of land

Différentes manières de concevoir les usages agricoles de l’espace

Abstract

A way to study agriculture and landscape relations consists in building a map of “Agro-physiognomic Units » (UAP). Inside this map, areas are distinguished both by their agricultural land-use and by the physiognomy of the landscape. We test here the hypothesis that an element of farmers’ culture, their local conception of land-use, can be linked with UAP. To inform this issue, we have realized interviews in two villages of Pays de Thelle, Lalandelle where there are a lot of grassland, and Jouy-sous-Thelle, where there are no more. Usual geographic fields, as natural environment, topography, geology or distances to geographic poles don’t allow to explain the differences. Results from interviews’ analysis show a higher value accorded to grassland at Lalandelle than at Jouy-sous-Thelle. However, farmers’ conceptions on farms and on agricultural development since 30 years are the same on the two villages. In the same way, farms’ sizes are the same. What make the difference between the two villages are the place where farmers quote their economic and technical references. At Jouy-sous-Thelle, references come from Vexin, a rich cereal region. Interviewed farmers say that they have ploughed up grassland 30 years ago, because they saw their neighbours from Vexin live correctly with only cereal. Interviewed farmers from Lalandelle take their references in Pays de Bray, which was a rich breeding place up to the second part of the XXth century. Grassland is much enhanced in this Pays. We bring to the fore that an element of farmers’ conceptions contribute to explain the presence of grassland at Lalandelle and their disappearance at Jouy-sous-Thelle.
Un moyen d’étudier les relations entre agriculture et paysage consiste à réaliser une carte des « Unités Agro-physionomiques » (UAP) qui distingue des zones à la fois de même utilisation agricole et de même physionomie. Nous testons ici l’hypothèse selon laquelle un élément de la culture des agriculteurs, leur conception locale de l’utilisation du sol, influe sur les types d’UAP présents localement. Nous avons conduit des entretiens dans deux communes du Pays de Thelle, à La Landelle où il y a encore beaucoup de prairies, et à Jouy-sous-Thelle où il n’en reste guère. Les champs géographiques habituellement mobilisés pour expliquer la répartition des UAP, comme le milieu naturel, la topographie, la géologie ou les effets de distance ne permettent pas d’expliquer cette différence. L’analyse des entretiens met en évidence une valeur accordée aux prairies beaucoup plus importante à Lalandelle qu’à Jouy-sous-Thelle. Pourtant, la conception que les agriculteurs interrogés ont de l’exploitation agricole et de l’évolution de l’agriculture depuis 30 ans, ainsi que la taille des exploitations présentes dans les deux villages sont assez semblables et ne permettent pas d’expliquer la différence. En revanche, ce qui différencie les deux communes, c’est la région à laquelle les agriculteurs se réfèrent pour leurs références technico-économiques. A Jouy-sous-Thelle, les références sont prises dans le Vexin, une plus riche région agricole de tradition céréalière. Les agriculteurs interrogés disent avoir retourné les prairies il y a 30 ans, puisqu’ils voyaient leurs voisins du Vexin bien vivre avec les céréales. Par contre, les agriculteurs de Lalandelle prennent leurs références dans le Pays de Bray, une région qui avait jusqu’au milieu du XXème siècle une activité d’élevage très réputée. Les prairies de cette zone sont encore fortement valorisées. Nous avons mis en évidence que des systèmes de pensée des agriculteurs différents peuvent expliquer le maintien des prairies à Lalandelle et leur disparition à Jouy-sous-Thelle.
No file

Dates and versions

hal-02833629 , version 1 (07-06-2020)

Identifiers

  • HAL Id : hal-02833629 , version 1
  • PRODINRA : 181450

Cite

Anne A. Mathieu, Pascal Thinon. Différentes manières de concevoir les usages agricoles de l’espace. Agronomes et territoires, L'Harmattan, 502 p., 2005, 2747579972. ⟨hal-02833629⟩
14 View
0 Download

Share

Gmail Facebook X LinkedIn More