Accéder directement au contenu Accéder directement à la navigation
Article dans une revue

Une écologie perceptive hors de l’humain

Résumé : À partir d’une installation art-science autour de la perception du végétal notamment au niveau sonore, nous interrogerons plus largement notre relation au vivant. La question de l’impossibilité de comprendre l’alterité des mondes perceptifs de chaque organisme est un des axes qui est articulé dans cet article autour des pôles de production de connaissances que sont la science et les arts. Le monde végétal nous invite à revoir nos catégories de pensées usuelles telles que la mémoire, l’individualité, le temps, l’identité, la séparabilité.
Liste complète des métadonnées

https://hal.inrae.fr/hal-02923036
Déposant : Frédérick Garcia <>
Soumis le : mercredi 26 août 2020 - 17:12:28
Dernière modification le : lundi 31 août 2020 - 15:44:45

Lien texte intégral

Identifiants

Collections

Citation

Edwige Armand, Frédérick Garcia. Une écologie perceptive hors de l’humain. Arts et sciences, ISTE OpenScience, 2020, 20 (4), pp.1-11. ⟨10.21494/ISTE.OP.2020.0457⟩. ⟨hal-02923036⟩

Partager

Métriques

Consultations de la notice

33