Evolutions génétiques du comportement des truies et de leurs porcelets en début de lactation et leurs associations avec la mortalité et la croissance néonatale - INRAE - Institut national de recherche pour l’agriculture, l’alimentation et l’environnement Access content directly
Conference Papers Year : 2021

Genetic trends in the behaviour of sows and piglets in early lactation and their associations with mortality and neonatal growth

Evolutions génétiques du comportement des truies et de leurs porcelets en début de lactation et leurs associations avec la mortalité et la croissance néonatale

Abstract

Changes in animal behaviour in relation to 21 years of genetic improvement were studied. Performances between two groups (G77 and G98) of Large White sows obtained by insemination with semen from Large White boars born in 1977 or 1998 were compared. The objective was to analyse the evolution of the mother-young relationship and to understand it with regard to the evolution of mortality and growth of piglets all left with their biological mother. The two lines did not differ in litter size (11.5 vs 11.3 piglets born alive, P = 0.69) or overall mortality during the first week (12.4% vs 13.6%, P = 0.63). Video recordings were analysed to study (1) the postural activity of sows from D1 to D4, and (2) the reaction of the sow and piglets to a 20 min separation 24 hours after farrowing (D1). Competition of piglets for udder access was assessed by characterizing facial injuries at D1. From D1 to D4, sows progressively resumed activity in both lines. At D1 and D2, G98 sows spent twice as much time lying on the belly as G77 sows, which decreased access to the udder. At D4, however, they were less likely to shorten their lactation than G77 sows. At D2, G77 piglets slept more in contact with the udder than G98 piglets (P = 0.10). At D1 and D2, in comparison to G77 piglets, G98 piglets fought more with each other during lactation, resulting in more facial injuries (P < 0.10) and were more likely to suckle upon their return after separation (P = 0.013). As G98 piglets have higher nutritional requirements, they are more demanding of their mother for suckling and are more combative at the udder than G77 piglets. This may explain the evolution of the behaviour of sows, which hide their udder more frequently, and of piglets, which sleep less frequently in contact with their mother.
Evolutions génétiques du comportement des truies et de leurs porcelets en début de lactation et leurs associations avec la mortalité et la croissance néonatale. Les modifications du comportement des animaux en lien avec 21 ans d’amélioration génétique ont été étudiées. Les performances de deux groupes de truies Large White (G77 et G98) obtenus par insémination avec de la semence de verrats Large White nés en 1977 ou 1998 ont été comparées. L’objectif était d’analyser l’évolution de la relation mère-jeune et de la comprendre au regard des évolutions de la mortalité et de la croissance des porcelets, en les laissant tous sous leur mère biologique. Les deux lignées ne différaient pas en taille de portée (11,5 vs 11,3 nés vivants, P = 0,69) et en mortalité globale sur la 1ère semaine (12,4 vs 13,6%, P = 0.63). Des enregistrements vidéo ont permis d’analyser 1/ l’activité posturale des truies de J1 à J4, 2/ la réaction de la truie et des porcelets à une séparation provoquée de 20 min 24h post-mise bas (J1). La compétition des porcelets pour l’accès à la mamelle a été évaluée par la caractérisation des blessures faciales à J1. De J1 à J4, une reprise progressive d’activité des truies était constatée dans les deux lignées. A J1 et J2, les truies G98 passaient deux fois plus de temps couchées sur le ventre que les G77, ce qui limite l’accès à la mamelle. Mais à J4, elles écourtaient moins leurs allaitements que les G77. A J2, les porcelets G77 dormaient plus au contact de la mamelle que les G98 (P = 0,10). A J1 et J2, comparativement aux G77, les porcelets G98 avaient plus de blessures faciales (P < 0,10) et ils allaient plus fréquemment téter au retour de la séparation (P = 0,013). Les porcelets G98 ont des besoins nutritionnels supérieurs, donc ils sollicitent davantage leur mère et sont plus combatifs à la mamelle que les G77. Ceci peut expliquer l’évolution du comportement des truies, qui cachent plus leur mamelle, et des porcelets qui dorment moins au contact de leur mère.

Domains

Animal genetics
Fichier principal
Vignette du fichier
JRP-Girardie-et-al-2021.pdf (306.66 Ko) Télécharger le fichier
Origin : Files produced by the author(s)

Dates and versions

hal-03135223 , version 1 (08-02-2021)

Identifiers

  • HAL Id : hal-03135223 , version 1

Cite

Oceane Girardie, Chloé Espinoza, Christophe Perry, Martial Lapouméroulie, Jean Gogué, et al.. Evolutions génétiques du comportement des truies et de leurs porcelets en début de lactation et leurs associations avec la mortalité et la croissance néonatale. Journées Recherche Porcine, 2021, Paris, France. pp.19-24. ⟨hal-03135223⟩
103 View
110 Download

Share

Gmail Facebook X LinkedIn More