Recommandations de l’AFU et de la SALF concernant l’ évaluation de l’homme infertile - INRAE - Institut national de recherche pour l’agriculture, l’alimentation et l’environnement Access content directly
Journal Articles Progrès en Urologie Year : 2021

AFU and SALF recommendations for the evaluation of male infertility

Recommandations de l’AFU et de la SALF concernant l’ évaluation de l’homme infertile

Pierre Ray

Abstract

Background. — The aim of these Association Franc ̧aise d’Urologie (AFU) and Sociétéd’Andrologie de Langue Franc ̧aise (SALF) common recommendations are to provide practiceguidelines for the French Urological and Andrological community regarding the evaluation ofinfertile men.Material and methods. — Literature search in PubMed using the keywords ‘‘male infertility’’, ‘‘diagnosis’’, ‘‘management’’ and ‘‘evaluation’’ limited to clinical articles in English and French prior to 01/01/2020. To inform the level of evidence, the HAS grading system (2013) was applied.Results. — Concerning the evaluation of infertile men, the AFU and the SALF recommend : (1)a systematic interview exploring the family history, the fertility history of the man outside thecouple, the patient’s personal history that may have an impact on his fertility, lifestyle habits,treatments, symptoms and possible sexual difficulties of the couple; (2) a general physical examination to assess signs of hypogonadism and secondary sexual characters; (3) a scrotal physical examination performed by an urologist or andrologist to assess (i) the testes for volume and consistency, (ii) vas deferens and epididymes for total or partial absence or nodules, and(iii) presence of varicoceles; (4) Performing two semen analyses, according to World HealthOrganization guidelines, if the first one has at least one abnormaly; (5) a scrotal ultrasoundas part of routine investigation, that can be completed with an endorectal pelvic ultrasound according to the clinic; (6) an endocrine evaluation with at least a Testosterone and FSH serum determination; (7) Karyotype analysis in infertile men with a sperm concentration ≤ 10 106/mL;(8) assessment of Yq microdeletions in infertile men with a sperm concentration ≤ 1 106/mL;(9) Cystic fibrosis trans membrane conductance regulator gene evaluation in case of suspicion for bilateral or unilateral congenital agenesis of vas deferens and seminal vesicles.
Contexte. — Ces recommandations communes de l’Association Française d’Urologie (AFU) et de la Société d’Andrologie de Langue Franc ̧aise (SALF) ont pour objectif de fournir des directives pratiques à la communauté urologique et andrologique Française concernant l’évaluation des hommes infertiles.Matériel et méthodes. —Recherche bibliographique dans PubMed en utilisant les mots-clés «male infertility», «diagnosis», «management» et «evaluation» limitée aux articles cliniques en anglais et en français antérieurs au 01/01/2020. Pour renseigner le niveau de preuves, le système de gradation de l’HAS (2013) a été appliqué.Résultats. — Concernant l’évaluation des hommes infertiles, l’AFU et la SALF recommandent :(1) un interrogatoire systématique explorant les antécédents familiaux, les antécédents de fertilité de l’homme hors couple, les antécédents personnels du patient pouvant avoir un impact sur sa fertilité, ses habitudes de vie, ses traitements, ses symptômes et les éventuelles difficultés sexuelles du couple ; (2) un examen physique général pour évaluer les signes d’hypogonadisme et les caractères sexuels secondaires ; (3) un examen physique scrotal par un urologue ou un andrologue pour évaluer (i) le volume et la consistance des testicules, (ii)les canaux déférents et les épididymes à la recherche d’une absence totale ou partielle ou des nodules, et (iii) la présence de varicocèle ; (4) d’effectuer 2 spermogrammes, conformément aux recommandations de l’Organisation mondiale de la santé (OMS), si le premier présente au moins une anomalie ; (5) une échographie scrotale systématique, pouvant être complétée par une échographie pelvienne endorectale selon la clinique ; (6) un bilan hormonal comportant au moins une détermination de la testostérone sérique et de FSH ; si la testostérone est basse, la LH permettra de différencier hypogonadisme hypogonatrope (central) et hypogonadisme périphérique ; (7) un caryotype chez les hommes infertiles ayant une concentration de spermatozoïdes ≤ 10,106/ml ; (8) l’évaluation des micro délétions du chromosome Y chez les hommes infertiles ayant une concentration de spermatozoïdes ≤ 1,106/ml ; (9) l’évaluation du gène CFTR en cas de suspicion d’agénésie bilatérale ou unilatérale des canaux déférents et des vésicules séminales. La place de l’analyse de l’intégrité de l’ADN du sperme (SCSA, TUNEL par exemple) dans le bilan de l’homme infertile est encore en cours d’évaluation. Conclusion. — Ces recommandations peuvent être appliquées en pratique clinique en routine chez tout homme infertile.
Fichier principal
Vignette du fichier
S116670872030587X.pdf (325.24 Ko) Télécharger le fichier
Origin : Files produced by the author(s)

Dates and versions

hal-03184036 , version 1 (10-03-2023)

Licence

Copyright

Identifiers

Cite

Eric Huyghe, Florence Boitrelle, Charlotte Methorst, Roger Mieusset, Pierre Ray, et al.. Recommandations de l’AFU et de la SALF concernant l’ évaluation de l’homme infertile. Progrès en Urologie, 2021, 31 (3), pp.131-144. ⟨10.1016/j.purol.2020.09.011⟩. ⟨hal-03184036⟩
300 View
206 Download

Altmetric

Share

Gmail Facebook X LinkedIn More