HAL will be down for maintenance from Friday, June 10 at 4pm through Monday, June 13 at 9am. More information
Skip to Main content Skip to Navigation
Reports

Rapport d'activités final du projet Séripage - année 2018 : Rapport scientifique

Résumé : L'ensemble des dispositifs Séripage mis en place a bien permis de caractériser des dynamiques de gestion, paysagères et écologiques au niveau des compartiments du corridor rivulaire et du paysage agricole de la vallée de la Sélune. Des liens de cause à effet ont pu commencer à être établi entre ces dynamiques dans chaque compartiment, avec le repérage parfois d'effets d'inertie (ex. des patrons écologiques actuels mieux expliqués par des paysages agricoles passées), d'effets retours (ex. le remaniement des sédiments qui provoque un "retour en arrière" de la flore), ou encore d'effets de dépendance de trajectoire (ex. des changements d'usage de parcelles plus fréquents et plus souvent vers une intensification, au moment de la reprise de la parcelle par un nouvel agriculteur). Ce faisant, nous montrons l'intérêt de réaliser un état des lieux pour un possible observatoire en prenant en compte non pas seulement des états de référence annuelle mais également des états de référence dynamiques sur plusieurs années (ex1. état de référence des dynamiques de recolonisation des sédiments sur plusieurs années de travaux associés aux arasements; ex2. état de référence des dynamiques des paysages agricoles sur 10 années passées; ex3. états de référence des dynamiques de changements d'usage dans les exploitations). Ce choix nous amène à faire l'hypothèse qu'un certain nombre de dynamiques observées peuvent se révéler être des étapes de transition dans les trajectoires, ce qui peut constituer un support de scénario testable (ex1. modèle de restauration écologique passive au niveau du corridor rivulaire; ex2. effets de seuils liés à l'agrandissement en taille et la diminution en nombre des exploitations sur le maintien de l'hétérogénéité des paysages agricoles). L'ensemble des dispositifs, s'il permet encore peu d'établir formellement des relations entre paysages agricoles de vallée et corridor rivulaire en termes de processus étudiés, permet de s'en approcher dans un premier temps par les différentes échelles spatiales prises en compte. En effet, pour bon nombre de ces processus, nous avons pu identifier une double dépendance à des facteurs explicatifs d'échelles métriques (ex. les caractéristiques de sol et de gestion au niveau de la placette d'observation, ou de la parcelle) et à des facteurs explicatifs d'échelles kilométriques (ex1. configuration du corridor rivulaire entre amont et aval, entre centre, berges et exutoires d'affluents; ex2. configuration des mosaïques paysagères dans et entre sites-paysage de l'amont à l'aval; ex3. configuration des parcellaires plus ou moins dispersés des exploitations). Dans cette perspective d'améliorer le suivi intégré de l'ensemble corridor rivulaire-paysage agricole, ces résultats nous engagent à approfondir la réflexion (atouts, besoins) sur cet ensemble de dispositifs, en termes d'articulation d'échelles spatiales d'observation.
Document type :
Reports
Complete list of metadata

https://hal.inrae.fr/hal-03373935
Contributor : Claudine Thenail Connect in order to contact the contributor
Submitted on : Monday, October 11, 2021 - 5:27:50 PM
Last modification on : Friday, May 20, 2022 - 9:05:05 AM
Long-term archiving on: : Wednesday, January 12, 2022 - 8:31:20 PM

File

Rapport activités-Séripage-2...
Files produced by the author(s)

Identifiers

  • HAL Id : hal-03373935, version 1

Citation

Ivan Bernez, Simon Dufour, Claudine Thenail, Charlotte Ravot, Audrey Alignier, et al.. Rapport d'activités final du projet Séripage - année 2018 : Rapport scientifique. [Rapport de recherche] Institut Agro - Agrocampus Ouest Rennes; Université Rennes 2; INRAE. 2019, 110 p. ⟨hal-03373935⟩

Share

Metrics

Record views

56

Files downloads

14