Les firmes agro-industrielles indonésiennes héritage colonial, investissements « chinois » et salariat javanais - INRAE - Institut national de recherche pour l’agriculture, l’alimentation et l’environnement Access content directly
Book Sections Year : 2015

Les firmes agro-industrielles indonésiennes héritage colonial, investissements « chinois » et salariat javanais

Abstract

From globalization stems a rapid growth of agrarian capitalism. Large plantations are an emblem of this form of agricultural production inherited from the colonial times. They are subject to increasing political interest in several countries of the tropics. Development of oil palm plantations for instance, through Indonesian Chinese investments within large firms, have been supported by the government in Indonesia since the 1970s. This chapter questions the expansion of these plantations and the stabilisation of workers through the analysis of labor relations. A field study held in six large private plantations shows that the liberal and paternalist form of the welfare State leads to a strong influence of labor market on companies’ remuneration and protection policies. The role of companies in the definition of social protections as well as access to land for complementary ones entails important geographic inequalities between agricultural laborers.
Les grandes plantations, figures emblématiques de la production agricole capitaliste et héritages directs de la période coloniale, sont l’objet d’un intérêt politique accru dans plusieurs pays de la zone intertropicale. C’est le cas des plantations de palmier à huile en Indonésie, intégrées principalement à de grandes firmes privées appartenant à des Indonésiens d’origine chinoise et dont le développement est largement soutenu par les gouvernements successifs depuis les années 1970. Ce chapitre s’intéresse à leurs conditions d’expansion à partir de l’analyse du rapport salarial et des mécanismes de stabilisation de leurs ouvriers. L’étude de terrain menée au sein de six grandes plantations montre que, dans ce contexte d’État social libéral paternaliste, les politiques sociales des compagnies sont directement influencées par le marché local du travail. Le rôle majeur qu’elles jouent dans la définition des protections sociales, ainsi que celui du foncier dans la constitution de protections complémentaires, expliquent les fortes disparités géographiques en termes de sécurité économique des ouvriers de plantations.
No file

Dates and versions

hal-03588344 , version 1 (24-02-2022)

Identifiers

Cite

Stéphanie Barral. Les firmes agro-industrielles indonésiennes héritage colonial, investissements « chinois » et salariat javanais. Capitalisme asiatique et puissance chinoise, diversité et recomposition des trajectoires nationales, Presses de Sciences Po, pp.263-294, 2015, 9782724616200. ⟨10.3917/scpo.alary.2014.01.0263⟩. ⟨hal-03588344⟩
78 View
1 Download

Altmetric

Share

Gmail Facebook X LinkedIn More