Faible prévalence du virus de l’hépatite E dans les foies de porcs corses âgés de plus de 12 mois - Archive ouverte HAL Access content directly
Conference Papers Year :

Faible prévalence du virus de l’hépatite E dans les foies de porcs corses âgés de plus de 12 mois

(1) , , (2, 3) , , (4, 5) , , (1) , (6, 7) , (8) , (1)
1
2
3
4
5
6
7
8

Abstract

L’infection par le virus de l’hépatite E (HEV) peut entraîner une hépatite aiguë chez l’Homme. Le plus souvent asymptomatique, l’infection peut évoluer vers des formes chroniques ou sévères entraînant des insuffisances hépatiques majeures. Dans les pays industrialisés, l’origine du HEV est zoonotique et son principal réservoir est le porc. Les contaminations par le HEV surviennent fréquemment après l’ingestion de produits à base de foie de porc consommés crus ou insuffisamment cuits. Dans les élevages intensifs, la présence du HEV dans les foies de porc est généralement associée à un abattage précoce (6 mois) ou à une infection des animaux peu de temps avant l’abattage. En France, la prévalence du HEV dans les foies de porc à l’abattoir est de 3 %. En Corse, les porcs sont élevés principalement de manière extensive et sont abattus à un âge avancé de plus de 12 mois. Afin d’étudier l’impact de cette pratique sur le nombre de foies infectés par le HEV qui entrent dans la chaîne alimentaire, 1197 foies ont été prélevés dans les deux abattoirs principaux de Corse. Parmi ceux-ci, 1083 provenaient d’animaux âgés de 12 à 48 mois. Les échantillons étaient issus d’élevages de 12 des 14 régions du territoire corse et 1054 provenaient d’élevages semi-extensifs et extensifs. L’analyse sérologique a permis de déterminer que 88,5 % des porcs échantillonnés possédaient des anticorps anti-HEV. Parmi les foies de porcs adultes (> 12 mois), 0,18 % contenaient des ARN HEV. Alors que chez les porcs de moins de 12 mois, une prévalence globale de 5,3 % a été trouvée, avec uniquement des porcelets âgés de 2-3 mois positifs (6/12). Les séquences obtenues à partir des échantillons de foies positifs correspondent aux génotypes 3c et 3f et sont génétiquement proches des souches retrouvées précédemment en Corse. La présence de virus infectieux dans deux broyats de foies de porcelets a été confirmée en suivant la réplication du HEV dans les cellules HepaRG pendant 45 jours. Au cours de cette étude, nous avons ainsi pu mettre en évidence la faible prévalence du HEV dans les foies de porcs âgés de plus de 12 mois (0,18 %), malgré une circulation active du virus dans les élevages corses. Cette forte circulation entraîne une infection précoce (2-3 mois) des animaux. L’utilisation exclusive de foies d’animaux âgés de plus de 12 mois dans la fabrication de produits locaux à base de foie cru de porc réduirait le risque HEV pour le consommateur.
Not file

Dates and versions

hal-03708430 , version 1 (29-06-2022)

Identifiers

  • HAL Id : hal-03708430 , version 1

Cite

Marie Pellerin, Bastien Trabucco, Lisandru Capai, Oscar Maestrini, Ferran Jori, et al.. Faible prévalence du virus de l’hépatite E dans les foies de porcs corses âgés de plus de 12 mois. XXIVèmes Journées Francophones de Virologie, Apr 2022, Strasbourg, France. ⟨hal-03708430⟩
18 View
0 Download

Share

Gmail Facebook Twitter LinkedIn More