Au vignoble, l’âge des ceps (8, 33 et 107 ans) modifie-t-il les communautés de champignons mycorhiziens à arbuscules ? - Archive ouverte HAL Access content directly
Conference Poster Year :

Au vignoble, l’âge des ceps (8, 33 et 107 ans) modifie-t-il les communautés de champignons mycorhiziens à arbuscules ?

(1) , (1) , (1) , (2) , (1) , (1)
1
2
Pierre-Antoine Noceto
Diederik van Tuinen
  • Function : Author
  • PersonId : 1136741
Daniel D. Wipf
Pierre-Emmanuel Courty

Abstract

Les champignons mycorhiziens à arbuscules (CMA) sont des organismes clés des agro-écosystèmes. Ils fournissent de nombreux services écosystémiques au sol (stabilité, rétention de l’eau, …) et aux plantes (amélioration de la nutrition hydrominérale, amélioration de la résistance à différents stress, ...). Les communautés de CMA sont principalement caractérisées dans le sol et encore peu directement au niveau racinaire. De plus, les études se focalisent généralement sur un seul prélèvement racinaire au cours du cycle de développement d’une plante, qu’elle soit annuelle ou pérenne. La dynamique des communautés de CMA est encore moins étudiée, que ce soit à court ou à long terme. De nombreux facteurs dont les caractéristiques pedo-climatiques, les pratiques agronomiques et la physiologie de la plante pourraient influencer cette dynamique. Dans cette étude, nous avons travaillé dans trois parcelles du vignoble champenois, géographiquement proches (< 800m), cultivées avec le même itinéraire technique, et présentant un pédoclimat similaire. La diversité des CMA a été caractérisée non seulement dans le sol, mais également au niveau des racines des plants de vigne (chardonnay sur 41B) qui sont d'âges différents (8, 33 et 107 ans) entre les parcelles. Les analyses de diversité ont révélé que les communautés de CMA présentes dans le sol sont différentes de celles présentes dans les racines de vigne et donc en interaction avec la plante. Nous avons également pu observer que la communauté présente dans les racines variait entre plants de vigne d'âges différents. Plus précisément, nous avons observé une disparition de certaines souches de CMA dans les racines des plants les plus âgés, ainsi qu’une réduction de la diversité des CMA. Ces résultats suggèrent une dynamique à long terme des communautés de CMA qui pourrait être le résultat d'une modification de la physiologie de la plante et des interactions plantes-CMA
Not file

Dates and versions

hal-03711831 , version 1 (01-07-2022)

Identifiers

  • HAL Id : hal-03711831 , version 1

Cite

Célien Durney, Pierre-Antoine Noceto, Diederik van Tuinen, Julie de Sousa, Daniel D. Wipf, et al.. Au vignoble, l’âge des ceps (8, 33 et 107 ans) modifie-t-il les communautés de champignons mycorhiziens à arbuscules ?. 6èmes journées francophones des mycorhizes JFM6, Jun 2022, dijon, France. ⟨hal-03711831⟩
13 View
0 Download

Share

Gmail Facebook Twitter LinkedIn More