Intensification des systèmes d’élevage et risques pandémiques - INRAE - Institut national de recherche pour l’agriculture, l’alimentation et l’environnement Access content directly
Journal Articles Cahiers Agricultures Year : 2022

Intensification des systèmes d’élevage et risques pandémiques

Abstract

The supposed link between the intensification of livestock production and the increasing frequency of emerging human diseases with a pandemic potential is one of the major controversies affecting the global food system. Domestic animals have contributed to the appearance of some major human diseases and are the reservoir or intermediary host of several recently emerged zoonoses. However, the impact of practices associated with the intensification of livestock production on human health has yet to be determined objectively. The concentration of animals in high density in increasingly large breeding structures, as well as the growing intensity of flows of live animals at the national and international levels, constitute well established risk factors. On the other hand, the intensification of animal husbandry can lead to a reduction in the risks of emergence at the interface between wildlife, livestock and humans, through enhanced application of biosecurity measures and controls on farming practices and commercial networks, although this evolution strongly depends on the socioeconomic context specific to each country or region.
Le lien supposé entre intensification des productions animales et fréquence grandissante des maladies humaines émergentes à potentiel pandémique est une des controverses majeures qui touchent le système alimentaire mondial. Historiquement, les animaux domestiques ont contribué à l’apparition de maladies humaines majeures et sont le réservoir ou l’hôte intermédiaire de plusieurs zoonoses émergentes. Cependant, l’impact des pratiques associées à l’intensification des productions animales sur la santé humaine reste à déterminer avec objectivité. La concentration des animaux en forte densité dans des structures d’élevage de plus en plus grandes, de même que l’intensité croissante des flux d’animaux vivants aux échelles nationale et internationale constituent des facteurs de risque avérés. Cependant, l’intensification de l’élevage peut aussi conduire à une diminution des risques d’émergence à l’interface faune sauvage–faune domestique–humains, grâce à la généralisation des mesures de biosécurité et à l’encadrement des pratiques d’élevage et des réseaux commerciaux, une évolution très dépendante du contexte socio-économique propre à chaque pays et région.
Fichier principal
Vignette du fichier
cagri210105.pdf (290.5 Ko) Télécharger le fichier
Origin : Publisher files allowed on an open archive

Dates and versions

hal-03744317 , version 1 (02-08-2022)

Licence

Attribution - NonCommercial - CC BY 4.0

Identifiers

Cite

Alexis Delabouglise, Jean-Luc Guerin, Antoine Lury, Aurélie Binot, Mathilde Paul, et al.. Intensification des systèmes d’élevage et risques pandémiques. Cahiers Agricultures, 2022, 31, pp.16. ⟨10.1051/cagri/2022012⟩. ⟨hal-03744317⟩
37 View
53 Download

Altmetric

Share

Gmail Facebook Twitter LinkedIn More