Which maximum content of soy trypsin inhibitors in feeds for fattening pigs? - Archive ouverte HAL Access content directly
Conference Papers Year :

Which maximum content of soy trypsin inhibitors in feeds for fattening pigs?

Quel seuil d'incorporation sans effets des facteurs antitrypsiques du soja pour l'alimentation du porc en engraissement ?

(1) , (1) , (2) , (1)
1
2
Eric Royer
  • Function : Author
Nathalie Lebas
  • Function : Author
Alain Quinsac
  • Function : Author
Laurent Alibert
  • Function : Correspondent author

Abstract

Raw full-fat soybeans of three varieties (Bahia, Isidor and Ecudor) were used at levels ranging from 2.5 to 12.5 % to prepare fattening diets averaging 0.8, 1.5, 2.5, 3.3 and 3.5 trypsin inhibitor units (TIU)/mg in Exp.1, and 0.9, 1.7, 2.2, 2.4, 4.0 and 4.8 TIU/mg in Exp.2. In Exp.3, pigs were fed 0.7 or 2.8 TIU/mg during the growing period and for the finishing period were either fed the same diet or switched to a different diet to assess the back-effect of the initial feed. For Exp.1 and 2, a total of 310 females and barrows were housed in six pens of five pigs each per treatment in Exp.1, and four or six pens of five pigs each per treatment in Exp.2. In Exp.3, 32 barrows were used in individual pens. For all trials, individual faecal scoring was similar among treatments. Average daily feed intake (ADFI) was affected by diets in Exp.2 for the early-growing and growing periods (P < 0.05), as well as average daily gain (ADG) and feed conversion ratio (FCR) for the early-growing period in trial 1, and the early-growing and growing periods in Exp. 2 (P < 0.01). Each TIU resulted in a 32 g decrease in ADG (RSD = 48) and a 0.05 point increase in FCR (RSD = 0.08). For finishing stage, performance did not differ among treatments. Carcass yield was decreased for 3.3 and 3.5 TIU/mg in Exp.1. In Exp.3, the 2.8 TIU feed decreased ADFI and ADG, and increased FCR in the early-growing period but the differences were not significant for the growing period. For finishing period, pigs fed 0.7 then 2.8 TIU/mg diets had lower ADFI and ADG (P < 0.05), while their FCR was higher (P < 0.05). Pigs of both treatments given 2.8 ITU/mg for the finishing period had lower carcass yield (P = 0.08) and higher pancreas weight (P < 0.05). A maximum limit of 2.0 TIU of anti-trypsin factors per mg of feed is proposed for growing and finishing pigs.
Quel seuil d'incorporation sans effets des facteurs anti-trypsiques du soja pour l'alimentation du porc en engraissement ? Plusieurs variétés de graines de soja (Bahia, Isidor et Ecudor) sont incorporées crues à des taux allant de 2,5 à 12,5%, pour préparer des aliments d'engraissement contenant respectivement 0,8, 1,5, 2,1, 3,3 et 3,5 unités d'inhibiteur de trypsine (TIU) /mg dans l'essai 1, et 0,9, 1,7, 2,2, 2,4, 4,0 et 4,8 TIU/mg dans l'essai 2. Dans l'essai 3, les animaux reçoivent des aliments à 0,7 ou 2,8 TIU/mg en période de croissance, puis en finition reçoivent les mêmes aliments, ou bien changent d'aliment afin d'évaluer l'arrière-effet de l'aliment précédent. Pour les essais 1 et 2, 310 femelles et mâles castrés sont utilisés à raison de six cases de cinq porcs par traitement dans l'essai 1, puis quatre ou six cases de cinq porcs par traitement dans l'essai 2. Dans l'essai 3, 32 porcs mâles castrés sont utilisés en loge individuelle. Pour tous les essais, les scores individuels de consistance des fèces ne diffèrent pas selon le traitement. La consommation d'aliment (CMJ) est affectée par les aliments lors de l'essai 2 pour les périodes nourrain puis croissance (P < 0,05), ainsi que le gain moyen quotidien (GMQ) et l'indice de consommation (IC) pour la période nourrain dans l'essai 1, et les périodes nourrain et croissance dans l'essai 2 (P < 0,01). Chaque TIU entraine une baisse de 32 g du GMQ (ETR = 48) et une hausse de 0,05 point d'IC (ETR = 0,08). En finition, les performances ne diffèrent pas entre régimes. Le rendement de carcasse est diminué à 3,3 et 3,5 TIU/mg dans l'essai 1. Pour l'essai 3, l'aliment à 2,8 TIU/mg diminue la CMJ et le GMQ, et augmente l'IC en période nourrain mais les différences ne sont pas significatives en croissance. En finition, la CMJ et le GMQ des porcs recevant successivement les régimes à 0,7 puis à 2,8 TIU/mg sont moins élevés (P < 0,05), alors que leur IC est plus élevé (P < 0,05). Les porcs des deux groupes recevant 2,8 TIU/mg en finition ont un rendement carcasse diminué (P = 0,08) et un poids de pancréas plus élevé (P < 0,05). Une teneur limite maximale de 2,0 TIU de facteurs anti-trypsiques par mg d'aliment est proposée pour le porc en engraissement.
Fichier principal
Vignette du fichier
a05.pdf (998.56 Ko) Télécharger le fichier
Origin : Files produced by the author(s)

Dates and versions

hal-03748032 , version 1 (09-08-2022)

Identifiers

  • HAL Id : hal-03748032 , version 1

Cite

Eric Royer, Nathalie Lebas, Alain Quinsac, Laurent Alibert. Quel seuil d'incorporation sans effets des facteurs antitrypsiques du soja pour l'alimentation du porc en engraissement ?. 54es Journées de la Recherche Porcine, Ifip; Inrae, Feb 2022, en ligne, France. ⟨hal-03748032⟩

Collections

INRAE JRP
5 View
7 Download

Share

Gmail Facebook Twitter LinkedIn More