Reconstruction des scénarios évolutifs d'introduction et d'expansion en Europe des psylles du complexe Cacopsylla pruni - Archive ouverte HAL Access content directly
Master Thesis Year : 2022

Reconstruction des scénarios évolutifs d'introduction et d'expansion en Europe des psylles du complexe Cacopsylla pruni

(1)
1
Margaux Darnis
  • Function : Author
  • PersonId : 1145732

Abstract

The aim of this study was to describe populations structure and investigate the phylogeography of the psyllid cryptic species complex, Cacopsylla pruni, at the west palearctic scale. Therefore, we conducted several population genetic analysis (haplotype networks, discriminant analysis of principal components, bayesian clustering, phylogenetic analysis, statistics computations, etc) and an Approximate Bayesian Computation(ABC) analysis. We used several types of markers such as sequences of mitochondrial (COI-t) and nuclear (ITS2) genes, and 8 microsatellite markers. We confirmed that C. pruni is a complex of two, and only two, cryptic species (A&B), and we unveiled the spatial and genetic structure of their populations. The two species would have diverged from a common ancestor 40-50 My ago in what we call France today. Then, the A species would have diverged in Spain before the B species diverged toward the East. The french populations of both species have also experienced demographic expansions after their divergence before the populations shrank at more recent times (between 3-10 My and 16.000 years ago depending on the species). Our study allowed to propose new hypothesis on the evolutionary history of the two species of the C. pruni complex. In the discussion, we propose workprospects to confirm our results.
Cette étude avait pour but de décrire la structure des populations et d’inférer des scénarios phylogéographiques des psylles du complexe Cacopsylla pruni à l’échelle du paléarctique ouest. Dans ce but, nous avons conduit diverses analyses de génétique des populations (reconstruction de réseaux d’haplotypes, analyses multivariées, clustering bayésien, analyses phylogénétiques, calcul d’indicateurs statistiques, etc) ainsi que des analyses ABC (Approximate Bayesian computation). Plusieurs types de marqueurs ont été utilisés : des séquences d’un gène mitochondrial (COI-t) et d’un gène nucléaire (ITS2), et 8 marqueurs microsatellites. Nous avons confirmé que le complexe était composé de deux et uniquement deux espèces cryptiques (A & B) et nous avons décrit la structuration génétique et spatiale des populations de C. pruni. Ces deux espèces auraient divergé d’un ancêtre commun il y a 40-50 Ma en France. L’espèce A aurait ensuite divergé en Espagne avant que l’espèce B ne diverge vers l’Est. Les populations françaises de ces deux groupes ont également vécu des expansions démographiques après leur divergence avant que les populations ne rétrécissent à des temps plus récent (entre 3-10 Ma et 16.000 ans selon l’espèce). Notre étude a permis de poser de nouvelles hypothèses sur l’histoire évolutive des deux espèces du complexe C. pruni. Nous proposons des perspectives de travail pour préciser nos résultats.
Fichier principal
Vignette du fichier
DARNIS_Margaux_2022_INRAE_PHIM_M2R_Biodiversité, Ecologie, Evolution.pdf (4.82 Mo) Télécharger le fichier
Vignette du fichier
image (1).png (6.66 Ko) Télécharger le fichier
Vignette du fichier
image.png (6.66 Ko) Télécharger le fichier
Origin : Files produced by the author(s)

Dates and versions

hal-03772001 , version 1 (07-09-2022)

Licence

Attribution - NonCommercial - NoDerivatives - CC BY 4.0

Identifiers

  • HAL Id : hal-03772001 , version 1

Cite

Margaux Darnis. Reconstruction des scénarios évolutifs d'introduction et d'expansion en Europe des psylles du complexe Cacopsylla pruni. Systématique, phylogénie et taxonomie. 2022. ⟨hal-03772001⟩
25 View
11 Download

Share

Gmail Facebook Twitter LinkedIn More