La tempête de 1999 : effet d’une coupe à blanc involontaire sur le fonctionnement d’une hêtraie de faible fertilité minérale (Fougères, 35) - INRAE - Institut national de recherche pour l’agriculture, l’alimentation et l’environnement Access content directly
Journal Articles Rendez-vous Techniques de l'ONF Year : 2011

La tempête de 1999 : effet d’une coupe à blanc involontaire sur le fonctionnement d’une hêtraie de faible fertilité minérale (Fougères, 35)

Abstract

Ce second article sur la hêtraie de Fougères, exemple d’écosystème forestier de faible fertilité minérale, fait appel aux concepts (bilan de fertilité) exposés dans l’article précédent. Il explore en particulier la question du déstockage des nutriments contenus dans les humus en cas de suppression brutale du peuplement forestier, ici du fait d’une tempête. La végétation en recycle une partie, une autre partie peut être intégrée aux premiers horizons de sol mais le reste se perd par drainage profond. En situation normale de renouvellement, l’enjeu pour la conservation de la fertilité est de maximiser le recyclage au bénéfice de la régénération.
Fichier principal
Vignette du fichier
RDVT33-34_p33-38.pdf (384.6 Ko) Télécharger le fichier
Origin Explicit agreement for this submission

Dates and versions

hal-04222666 , version 1 (15-07-2024)

Identifiers

  • HAL Id : hal-04222666 , version 1

Cite

Arnaud Legout, Claude Nys, Jean-François Picard, Etienne Dambrine, Serge Didier, et al.. La tempête de 1999 : effet d’une coupe à blanc involontaire sur le fonctionnement d’une hêtraie de faible fertilité minérale (Fougères, 35). Rendez-vous Techniques de l'ONF, 2011, 33-34, pp.33-38. ⟨hal-04222666⟩
9 View
0 Download

Share

Gmail Mastodon Facebook X LinkedIn More