Cartographie de la diversité spécifique forestière des milieux tempérés à partir d’imagerie hyperspectrale - INRAE - Institut national de recherche pour l’agriculture, l’alimentation et l’environnement Access content directly
Conference Papers Year : 2023

Cartographie de la diversité spécifique forestière des milieux tempérés à partir d’imagerie hyperspectrale

Abstract

The development of biodiversity monitoring methods is crucial to stem the ongoing erosion of biodiversity. In this study, we test the applicability of an unsupervised biodiversity estimation method, based on the spatial heterogeneity of hyperspectral imagery information. α and β taxonomic spectral diversity indices and functional spectral diversity indices are computed and compared to diversity indices from field surveys. Taxonomic spectral diversity indices show overall high correlations with field-measured indices for α diversity (⍴ ranging from 0.76 to 0.82) whereas correlations for functional diversity indices are more variable (⍴ ranging from 0.45 to 0.63). The α diversity maps successfully allow the discrimination of mixed stands from monospecific stands, while providing information at a finer scale than IGN BD Forêt V2. Hence, the tested method seems to be adapted to the monitoring of taxonomic diversity in temperate environments, without however explaining the link between spectral information and taxonomic diversity.
Le développement de méthodes de suivi de la biodiversité est crucial pour endiguer l'érosion de la biodiversité en cours. Nous testons dans cette étude l’applicabilité d’une méthode d’estimation de la biodiversité non supervisée, basée sur l'hétérogénéité spatiale de l’information d’imagerie hyperspectrale. Des indices de diversité spectrale taxonomique α et β et de diversité spectrale fonctionnelle sont calculés et sont comparés à des indices de diversité issus d’inventaires terrain. Les indices de diversité spectrale taxonomique montrent globalement des corrélations élevées avec les indices mesurés sur le terrain pour la diversité α (⍴ variant de 0.76 à 0.82) tandis que les corrélations pour les indices de diversité fonctionnelle sont plus variables (⍴ variant de 0.45 à 0.63). Les cartes de diversité α montrent que la méthode permet bien de distinguer les peuplements en mélange des peuplements monospécifiques, tout en apportant une information à une échelle plus fine que la BD Forêt V2 de l’IGN. La méthode testée semble donc adaptée au suivi de la diversité taxonomique en milieu tempéré sans que toutefois le lien entre les informations spectrales et taxonomiques soit explicité.
Fichier principal
Vignette du fichier
2023-Lang-actes_conference_sageo_2023.pdf (2.25 Mo) Télécharger le fichier
Origin : Publisher files allowed on an open archive
Licence : CC BY - Attribution

Dates and versions

hal-04440898 , version 1 (06-02-2024)

Licence

Attribution

Identifiers

  • HAL Id : hal-04440898 , version 1

Cite

Marc Lang, Max Ferriere, Florian de Boissieu, Xavier Briottet, Sophie Fabre, et al.. Cartographie de la diversité spécifique forestière des milieux tempérés à partir d’imagerie hyperspectrale. Spatial Analysis and GEOmatics 2023, GDR MAGIS Méthodes et Applications pour la Géomatique et l'Information Spatiale; Centre de Recherche en Données et Intelligence Géospatiales de l’Université Laval (Québec), Jun 2023, Québec, Canada. pp.107-121. ⟨hal-04440898⟩
0 View
0 Download

Share

Gmail Facebook X LinkedIn More