Gestion collective des inondations : peut-on tenir compte de l'avis de la population dans la phase d'évaluation économique a priori ? - INRAE - Institut national de recherche pour l’agriculture, l’alimentation et l’environnement Access content directly
Theses Year : 2004

Collective flood management. is it possible to take into account population`s preferences in ex ante economic valuation?

Gestion collective des inondations : peut-on tenir compte de l'avis de la population dans la phase d'évaluation économique a priori ?

F. Grelot

Abstract

In France, the ex ante economic valuation of collective flood mitigation actions is defective unlike other countries like U.S.A. This is worrying in a perspective of optimal allocation of limited resources. When existing, this valuation does not take into account affected population's preferences. This lack goes against the recommendations of Aarhus Convention signed by France. This thesis aims at exploring the possible contribution of using contingent valuation in such a perspective. Two surveys were carried out in two different places of contrasted characteristics: in Yzeron catchment (perish-urban zone, small catchment, floods with fast dynamic, and strong human stakes) and in Le Mans city (urban zone, large catchment at the junction of the Sarthe and the Huisne rivers, floods with low dynamic, and weak human stakes). In the perspective of ex ante valuation of different levels of collective protection, those surveys required a communication tool allowing a lay-people oriented description of the effects of contingent scenarios on collective exposure to floods. Surveys results allow some critical analyses of methodological choices used (as the impact of local taxes as payment support on refusal rate) and shows a behaviour of surveyed people interpreted as an acceptability of flood risk beyond a certain level of collective protection. If it were confirmed, this conclusion would have direct impact on the necessity for practicing ex ante economic valuation of collective flood mitigation actions, moreover integrating explicitly the affected population's preferences.
En France, au contraire de pays comme les États-Unis, la pratique de l'évaluation économique a priori des actions collectives de lutte contre les inondations est largement déficiente. Ce constat est inquiétant dans une perspective d'allocation optimale de ressources nécessairement limitées. Quand elle existe, cette évaluation n'intègre pas les préférences des populations affectées. Ce manque est à contre-courant des préconisations de la convention d'Aarhus signée par la France. Dans cette thèse, l'apport envisageable de l'évaluation contingente est explorée. Deux enquêtes ont été réalisées, sur deux terrains aux caractéristiques contrastées : sur le bassin versant de l'Yzeron (zone péri-urbaine sur un petit bassin versant aux crues rapides et aux enjeux humains forts) et au Mans (zone urbaine à la confluence de la Sarthe et de l'Huisne aux crues lentes et aux enjeux humains faibles). Inscrite dans une perspective d'évaluation a priori de différents niveaux de protection collective, la réalisation de ces enquêtes a nécessité l'élaboration d'un outil de communication permettant une description, accessible aux non-experts, des effets des scénarios contingents sur le degré d'exposition d'une collectivité aux inondations. L'analyse des enquêtes permet un certain nombre d'analyses critiques quant aux choix méthodologiques employés (impact du choix des taxes locales comme support de paiement sur le taux de refus par exemple). Elle permet également de dégager un comportement des individus interprété comme une acceptabilité du risque d'inondation au-delà d'un certain niveau de protection. Confirmée, cette conclusion aurait un impact direct sur la nécessité de pratiquer enfin une évaluation économique a priori des actions collectives de lutte contre les inondations, intégrant de surcroît explicitement les préférences des populations affectées.
Fichier principal
Vignette du fichier
pub00017084.pdf (5.53 Mo) Télécharger le fichier
Origin Files produced by the author(s)
Loading...

Dates and versions

tel-02586341 , version 1 (15-05-2020)

Identifiers

Cite

F. Grelot. Gestion collective des inondations : peut-on tenir compte de l'avis de la population dans la phase d'évaluation économique a priori ?. Sciences de l'environnement. Doctorat, spécialité : sciences économiques, Ecole nationale supérieure d'arts et métiers, Paris, 2004. Français. ⟨NNT : ⟩. ⟨tel-02586341⟩

Collections

IRSTEA INRAE
21 View
23 Download

Share

Gmail Mastodon Facebook X LinkedIn More