De la trajectoire d’états des écosystèmes cultivés aux espaces territorialisés dynamiques : contribution à la prise en compte de la dimension temporelle dans une agronomie des territoires - INRAE - Institut national de recherche pour l’agriculture, l’alimentation et l’environnement Access content directly
Habilitation À Diriger Des Recherches Year : 2009

De la trajectoire d’états des écosystèmes cultivés aux espaces territorialisés dynamiques : contribution à la prise en compte de la dimension temporelle dans une agronomie des territoires

Abstract

The “state trajectory” is defined as the sequence of states of a cultivated ecosystem resulting from the implementation of cropping systems in a given context of soil and climate. The notion of state trajectory has been developed in the context of Pays de Caux to characterize the runoff hazard associated with cropping systems (crop rotation and associated cultivation practices). This concept was taken up in the context of Vanuatu to characterize, for productive purposes, the possibilities of garden introduction (competition for light and root space) in plots planted with coconut trees. It is then placed on no very long time of several decades. The state trajectory is at the origin of a wider concept, the “dynamic and territorialized spaces”. We consider “relevant” ecological spaces as being at the crossroads of biophysical mechanisms and social concerns (eg concept of watershed). These spaces are “territorialized” due to their ownership by local people to become management areas (eg watershed unions). They are also dynamic in both biophysical and socio-technical dimensions. The state trajectory concept contributes to the description of biophysical dynamics. Socio-technical dynamics include changes in the boundaries of the systems considered (eg extension of the boundaries of the watershed union, changing in territories farms) as well as modes of governance established inside the delimited system.
La trajectoire d’états est définie comme la succession des états d’un écosystème cultivé résultant de la mise en œuvre de systèmes de culture sur un milieu donné (sol et climat). La notion de trajectoire d’état a été développée dans le contexte du Pays de Caux pour caractériser l’aléa de ruissellement érosif associé à un système de culture (succession de cultures et itinéraires techniques associés). Ce concept a été repris dans le contexte du Vanuatu pour caractériser, à des fins productives, les possibilités d’introduction de jardins (compétition lumière et espace racinaire) dans des parcelles plantées en cocotier. On se place alors sur des pas de temps très longs de plusieurs dizaines d’années. La notion de trajectoire d’état a servi de base à un concept plus englobant, celui d’espace territorialisé dynamique. Dans ce cadre, on considère des espaces écologiques « pertinents » comme étant à la croisée des processus biophysiques et des préoccupations sociales du moment (e.g. notion de bassin versant). Ces espaces sont territorialisés du fait de leur appropriation par les populations locales pour devenir territoire de gestion (e.g. syndicats de bassin versant). Ils sont aussi dynamiques tant dans leur dimension biophysique que socio-technique. Les trajectoires d’états contribuent à la description de la dynamique biophysique. Les dynamiques socio-techniques intègrent l’évolution des frontières des systèmes considérés (e.g. extension des limites de syndicat, évolution des territoires d’exploitations agricoles) ainsi que celle des modes de gouvernance mis en place au sein de frontières évolutives.
Fichier principal
Vignette du fichier
2009_Philippe Martin-HDR_1 (2.24 Mo) Télécharger le fichier
Origin : Files produced by the author(s)

Dates and versions

tel-02819891 , version 1 (06-06-2020)

Identifiers

  • HAL Id : tel-02819891 , version 1
  • PRODINRA : 188709

Cite

Philippe Martin. De la trajectoire d’états des écosystèmes cultivés aux espaces territorialisés dynamiques : contribution à la prise en compte de la dimension temporelle dans une agronomie des territoires. Sciences du Vivant [q-bio]. Institut National Polytechnique (Toulouse), 2009. ⟨tel-02819891⟩
60 View
102 Download

Share

Gmail Facebook X LinkedIn More