Expression de la résistance du colza à Leptosphaeria maculans au stade jeune et au stade adulte. Caractérisation cytologique et épidémiologique - INRAE - Institut national de recherche pour l’agriculture, l’alimentation et l’environnement Access content directly
Theses Year : 1999

Expression de la résistance du colza à Leptosphaeria maculans au stade jeune et au stade adulte. Caractérisation cytologique et épidémiologique

Abstract

La Nécrose du collet des crucifères, dont l'agent pathogène est Leptosphaeria maculans, est une des maladies les plus importantes du colza. Parmi les différentes stratégies envisagées pour améliorer la résistance du colza à ce champignon, l'une des voies de recherche est orientée vers le cumul dans une même lignée de différents types de résistance existant chez les crucifères. L'objectif de notre travail, qui s'inscrit dans cette stratégie, est d'aboutir à une meilleure connaissance de l'expression de ces types de résistance afin d'évaluer leur efficacité et leur complémentarité. La première partie de notre travail apporte des informations sur l'expression de la résistance de Darmor au stade adulte vis-à-vis de populations fongiques présentes en France. Cette expression est indépendante de la présence de gènes de résistance spécifiques. Elle n'est pas non plus corrélée à la résistance vis-à-vis des macules foliaires en conditions semi-naturelles d'infestation. De nature partielle, elle s'exprime vis-à-vis de la nécrose du collet, même dans le cas de contaminations précoces. Elle pourrait s'expliquer par des mécanismes freinant d'une part, la progression du champignon au sein de la plante en automne, et d'autre part la formation et l'extension de la nécrose au printemps. La deuxième partie de cette étude concerne la comparaison de l'expression de la résistance au stade jeune conférée par des gènes d'origines différentes provenant, soit des moutardes, soit du colza. Ces gènes induisent dans le colza des modifications ultrastructurales typiques de la réaction hypersensible. Toutefois, la caractérisation cytologique des produits des gènes de défense est différente selon le gène de résistance. La nature et la précocité d'apparition des réactions de défense observées (obstruction des vaisseaux, tapissements pariétaux, papilles) varient en effet selon le gène de résistance. Ce résultat laisse envisager une expression différente des gènes de défense. Notre travail démontre que la résistance au stade adulte et la résistance au stade jeune sont des résistances indépendantes. Cumulées dans une même lignée, elles induisent dans le colza des mécanismes de résistance différents, rendant ainsi plus difficile le contournement de la résistance par les populations naturelles du champignon. Des études sur la nature même des mécanismes de résistance mis en jeu ainsi que sur la structure des populations sélectionnées par chaque type de résistance permettraient d'évaluer la durabilité de la résistance.
No file

Dates and versions

tel-02839448 , version 1 (07-06-2020)

Identifiers

  • HAL Id : tel-02839448 , version 1
  • PRODINRA : 19469

Cite

S. Roussel. Expression de la résistance du colza à Leptosphaeria maculans au stade jeune et au stade adulte. Caractérisation cytologique et épidémiologique. Sciences du Vivant [q-bio]. Ecole Doctorale Vie-Agro-Santé, 1999. Français. ⟨NNT : ⟩. ⟨tel-02839448⟩
10 View
0 Download

Share

Gmail Facebook X LinkedIn More