La croissance différencielle liée au sexe du Tilapia (Pisces Cichlidae) Oreochromis niloticus (Linneus 1758) : contribution des facteurs génétiques, nutritionnels et comportementaux, et recherche d'un relai endocrinien. - INRAE - Institut national de recherche pour l’agriculture, l’alimentation et l’environnement Access content directly
Theses Year : 1996

La croissance différencielle liée au sexe du Tilapia (Pisces Cichlidae) Oreochromis niloticus (Linneus 1758) : contribution des facteurs génétiques, nutritionnels et comportementaux, et recherche d'un relai endocrinien.

Abstract

Chez les tilapias, la maîtrise de la maturité sexuelle précoce et de la croissance différentielle liée au sexe est essentielle pour la rentabilité des élevages de cette espèce tropicale. L’objectif de ce travail est de caractériser les composantes de cette différence de croissance entre les mâles et les femelles chez Oreochromis niloticus, d’en préciser la période d’apparition, et de rechercher les facteurs physiologiques potentiellement impliqués dans le déterminisme du différentiel de croissance lié au sexe. Les résultats obtenus montrent que la différence de croissance apparaît vers 25-30 g et devient significative vers 35 g pour les femelles et 45-50 g pour les mâles de la souche ivoirienne (souche « Bouaké »). L’apparition de cette différence de croissance n’est pas strictement liée à l’ontogenèse gonadique, ni à la reproduction. Elle apparaît après la différenciation sexuelle et avant la maturité sexuelle. Elle n’est donc pas la conséquence de la vitellogenèse, ni de l’incubation buccale des œufs et des alevins. Elle n’est également pas liée à une consommation alimentaire plus importante chez les mâles que chez les femelles. Des différences significatives entre les mâles et les femelles sont observées dans les capacités de transformation de l’aliment inféré, et sont associées à des différences significatives de statut des hormones stéroïdiennes (11-cétotestostérone (11-KT) et oestradiol-17β (E2-17β) et thyroïdiennes, principalement la triiodothyronine (T3). L’implication de ces différences de statut hormonal, dans la mise en place et le maintien de la différence de croissance entre les mâles et les femelles, a pu être décomposée expérimentalement en modifiant directement ou indirectement l’environnement endocrinien (ration alimentaire, castration, supplémentation et déplétion hormonale). Une diminution significative de la croissance, associée à une diminution également significative des taux circulants de T3, est observée lors des supplémentations en E2-17β après gonadectomie, aussi bien chez les mâles que chez les femelles. Par ailleurs, une augmentation significative de ces deux paramètres est observée lorsque la synthèse de l’E2-17β est inhibée expérimentalement chez les femelles. Ces différents résultats suggèrent d’une part que la différence de croissance entre les mâles et les femelles serait liée à une faible inhibition de la croissance des femelles plus qu’à une stimulation de celle des mâles, et d’autre part que l’E2-17β en relation avec le contrôle du métabolisme de la T3, seraient les candidats potentiels du relais endocrinien. Les résultats montrent également que le tilapia est très sensible à l’influence des interactions sociales, qui modulent très fortement la différence de croissance entre les mâles et les femelles. Par ailleurs, l’implication d’une composante génétique liée au génotype mais indépendante du phénotype sexuel est fortement suspectée ; le génotype XY étant supérieur aux génotypes YY et XX.

Keywords

No file

Dates and versions

tel-02840145 , version 1 (07-06-2020)

Identifiers

  • HAL Id : tel-02840145 , version 1
  • PRODINRA : 130207

Cite

Aboubacar Toguyeni. La croissance différencielle liée au sexe du Tilapia (Pisces Cichlidae) Oreochromis niloticus (Linneus 1758) : contribution des facteurs génétiques, nutritionnels et comportementaux, et recherche d'un relai endocrinien.. Sciences du Vivant [q-bio]. Ecole Nationale Supérieure Agronomique de Rennes, 1996. Français. ⟨NNT : ⟩. ⟨tel-02840145⟩
71 View
0 Download

Share

Gmail Facebook X LinkedIn More