Accéder directement au contenu Accéder directement à la navigation
Thèse

Détermination des propriétés élastiques et du retrait d'un cerne annuel de chêne dans le plan transverse : description de la morphologie, mesures des propriétés microscopiques et calculs d'homogénéisation

Résumé : Issu de l'activité biologique de l'arbre, le bois est un matériau composite aux propriétés fortement variables; caractéristique importante qui limite son utilisation. Le travail de cette thèse se situe dans le cadre d'une approche déterministe visant à comprendre la variabilité observée sur les propriétés mécaniques et de retrait du bois de chêne en fonction ae l'organisation de sa structure et des propriétés microscopiques de ses composantes (rayons ligneux, fibre ...). Réalisée à l'échelle de l'accroissement annuel, cette approche requiert deux grand types de données qui ont nécessité la mise en place d'une chaine d'outils spécifiques: * la morphologie qui définit les éléments structuraux (rayons ligneux, fibres ...) et leur distribution spatiale au sein du volume représentatif du matériau. Cette description est obtenue grâce au développement d'un dispositif d'imagerie numérique basé sur le principe de l'atténuation d'un rayonnement X. * les propriétés microscopiques des principaux éléments constitutifs du plan ligneux du chêne. Dans le cadre de cette étude, où les propriétés mécaniques et de retrait sont au centre de nos préoccupations, deux types d'échantillons microscopiques (quelques centaines de micromètres) sont préparés au sein de chacun des constituants: - les premiers sont sollicités en traction grâce à une machine d'essai placée sous un microscope. La comparaison d'images de la structure à différents niveaux de stress permet d'accéder à des propriétés élastiques (modules d'Young, coefficients de Poisson) pour chacun des tissus considérés. - les seconds sont disposés dans une chambre climatique placée au sein du dispositif d'imagerie X précédemment développé. La comparaison d'images réalisées à différents états hydriques permet, sans contact, d'accéder aux coefficients de gonflement des éprouvettes, simultanément dans deux directions. Enfin l'utilisation d'un outil numérique d'homogénéisation, MorphoPore, permet d'assembler ces connaissances afin de calculer les propriétés macroscopiques d'accroissements annuels. Les images de la morphologie issues du banc d'imagerie X sont alors la base d'un maillage numérique; les propriétés microscopiques des différents tissus qui y sont injectées étant issues essentiellement des mesures expérimentales. Les potentialités de l'outil sont présentées au travers de quelques cas. En particulier, cette approche permet de distinguer les influences de paramètres génétiques tel que le plan ligneux, de ceux liés à la croissance de l'arbre tels que la sylviculture ou la station. A titre d'exemple, nous citerons la quantification de l'influence de la vitesse de croissance d'un arbre sur les propriétés mécaniques et de retrait du bois.
Mots-clés : PROPRIETE DU BOIS
Liste complète des métadonnées

https://hal.inrae.fr/tel-02840165
Déposant : Migration Prodinra <>
Soumis le : dimanche 7 juin 2020 - 13:55:44
Dernière modification le : jeudi 15 octobre 2020 - 15:08:11

Identifiants

  • HAL Id : tel-02840165, version 1
  • PRODINRA : 17063

Citation

Eric Badel. Détermination des propriétés élastiques et du retrait d'un cerne annuel de chêne dans le plan transverse : description de la morphologie, mesures des propriétés microscopiques et calculs d'homogénéisation. Ingénierie des aliments. Ecole Nationale du Génie Rural des Eaux et Forêts, 1999. Français. ⟨tel-02840165⟩

Partager

Métriques

Consultations de la notice

6