Influence of socio-economic, diet and lifestyle factors on overweight and nutrition-related non-communicable diseases among Tunisian migrants living in Languedoc-Roussillon - Archive ouverte HAL Access content directly
Theses Year : 2008

Influence of socio-economic, diet and lifestyle factors on overweight and nutrition-related non-communicable diseases among Tunisian migrants living in Languedoc-Roussillon

Influence des facteurs socio-économiques, de l'alimentation et des modes de vie sur les maladies non transmissibles liées à l'alimentation chez les immigrés tunisiens vivant en Languedoc-Roussillon

(1)
1

Abstract

The available studies in France showed a paradox among Mediterranean migrant men: migration could have a protective effect on mortality and morbidity linked to nutrition-related non-communicable diseases (NR-NCD) compared with the population of the host country. This study focuses on the origin of this paradox, particularly on the influence of lifestyle on NR-NCD among Tunisian migrants. A retrospective cohort study was conducted to compare Tunisian migrant men living in Languedoc-Roussillon with two non-migrant male groups: local-born French and Tunisians living in Tunisia. Different risk factors (socio-economic level, lifestyles, diet quality) were tested as potential mediators for the effect of migration on overweight and morbidity. Moreover, the effects of acculturation and exposure to Tunisian socio-cultural norms on diet and physical activity were assessed. Tunisian migrant men residing in France enjoy better health with respect to overweight and NR-NCD than local-born French and non-migrant Tunisians. Thus, our study confirms the existence of a Mediterranean migrant paradox in France. On the one hand, cultural factors (lower alcohol consumption, better diet adequacy, higher fruit consumption) seem to be involved in the origin of the migrant paradox. On the other hand, environmental factors (more active lifestyle, less prevalent smoking) may partly explain the health advantages of migrants, compared with non-migrant Tunisians. Even if acculturation led to a convergence of some lifestyles to those of the host population, past and current exposure to socio-cultural norms of the home country helped maintain some positive aspects of the healthy traditional Tunisian diet.
Les hommes immigrés d’origine méditerranéenne vivant en France ont des taux de mortalité et de morbidité pour les maladies non transmissibles liées à l’alimentation (MNTA) plus faibles que la population née en France. Cette étude s’intéresse à l’origine de ce ‘paradoxe méditerranéen des migrants’ et notamment à l’aspect ‘modes de vie’ dans l’apparition des MNTA chez les immigrés tunisiens. Une étude de cohorte rétrospective a été réalisée chez des hommes migrants tunisiens vivant en Languedoc Roussillon comparés aux Français nés en France et aux Tunisiens vivant en Tunisie. Différents facteurs de risque (niveau socio-économique, modes de vie, alimentation) ont été testés comme facteurs médiateurs de l’effet de la migration sur le surpoids et la morbidité. L’influence de l’acculturation et de l’exposition à la culture tunisienne sur l’alimentation et l’activité physique a aussi été évaluée. Les immigrés tunisiens ont un meilleur état de santé que les Français et Tunisiens non migrants. Notre étude confirme donc l’existence d’un paradoxe méditerranéen des migrants en France. D’une part, des facteurs culturels (faible consommation d’alcool, meilleure adéquation du régime, consommation de fruits élevée) semblent être à l’origine du paradoxe. D’autre part, des facteurs environnementaux (mode de vie plus actif, tabagisme moins prévalent) peuvent en partie expliquer le meilleur état de santé des migrants, comparés aux Tunisiens non migrants. Même si l’acculturation conduit à une convergence des modes de vie vers ceux de la population hôte, l’exposition à la culture tunisienne permet la conservation d'aspects positifs du régime traditionnel tunisien plus favorable à la santé.
Fichier principal
Vignette du fichier
2008_These_Caroline Mejean.pdf (2.56 Mo) Télécharger le fichier
Origin : Files produced by the author(s)

Dates and versions

tel-03777313 , version 1 (14-09-2022)

Identifiers

  • HAL Id : tel-03777313 , version 1

Cite

Caroline Méjean. Influence des facteurs socio-économiques, de l'alimentation et des modes de vie sur les maladies non transmissibles liées à l'alimentation chez les immigrés tunisiens vivant en Languedoc-Roussillon. Santé publique et épidémiologie. Université Pierre & Marie Curie - Paris 6, 2008. Français. ⟨NNT : ⟩. ⟨tel-03777313⟩

Collections

IRD INRAE
38 View
4 Download

Share

Gmail Facebook Twitter LinkedIn More