Accéder directement au contenu Accéder directement à la navigation
Article dans une revue

Le monde rural abrite davantage d’ouvriers et d’employés que d’agriculteurs

Résumé : « Traditionnellement, les zones rurales étaient définies comme abritant « une autre civilisation se différenciant fondamentalement de celle des villes par son mode de vie » (2). D'autres les définissaient comme des sociétés paysannes à l'écart de la modernité (3). Cette vision misérabiliste perdure dans les médias, les films ou les publicités. Elle est mise en valeur pour le tourisme. Mais ce monde rural n'existe plus. Aujourd'hui, le rural est tout sauf à l'écart. Il est inscrit pleinement dans la modernité. Il en subit les contraintes (dépendances des marchés), mais aussi les bénéfices (tourisme, aides publiques importantes). - L'Insee, en 2010, notait que 95 % de la population française était urbaine et que les 5 % restants vivaient « en dehors des pôles d'influence des métropoles. » Exit le mot « rural » et le monde rural. L'Insee définit le rural par la distance à l'emploi et indirectement par celle aux...
Type de document :
Article dans une revue
Liste complète des métadonnées

https://hal.inrae.fr/hal-02629513
Déposant : Migration Prodinra <>
Soumis le : mercredi 27 mai 2020 - 03:55:29
Dernière modification le : vendredi 5 février 2021 - 04:05:39

Identifiants

  • HAL Id : hal-02629513, version 1
  • PRODINRA : 307470

Collections

Citation

Gilles Laferte. Le monde rural abrite davantage d’ouvriers et d’employés que d’agriculteurs. La France Agricole, 2015, pp.8. ⟨hal-02629513⟩

Partager

Métriques

Consultations de la notice

11