Instabilite phenotypique de la sterilite male nucleocytoplasmique chez Vicia faba L. I. Heterogeneite interplantes et intraplante - INRAE - Institut national de recherche pour l’agriculture, l’alimentation et l’environnement Access content directly
Journal Articles Agronomie Year : 1983

Instability of nucleocytoplasmic male sterility in Vicia faba L.. I. Between- and within-plant heterogeneity.

Instabilite phenotypique de la sterilite male nucleocytoplasmique chez Vicia faba L. I. Heterogeneite interplantes et intraplante

Abstract

Two kinds of CMS have been found in field beans Vicia faba L., PBI 447 and REN 350, but their phenotypic instability makes them unsuitable for breeding purposes. This instability is expressed by progressive or sudden reversions from sterile phenotype to fertile after a variable number of generations of backcross or multiplication. The aim of the present study was to work out the phenotypic features of this instability. The first observations can be summarized as follows : 1) instability is characterized by a phenotypic heterogeneity of the pollen between the sib-plants with the same maternal origin ; 2) within each plant, this pollen heterogeneity increases from the first flower node to the uppermost flower node. It is therefore possible to define an intratiller fertility gradient ; 3) when the odd and even « orthostichies » (helical flower series) of a stem are considered separately, the first two tillers behave differently, so that the orthostichies do not have the same role in the expression of pollen heterogeneity.
Deux cytoplasmes induisant une stérilité mâle de type nucléocytoplasmique ont été antérieurement découverts chez la féverole (Vicia faba L.). Il s’agit du cytoplasme PBI 447 et du cytoplasme REN 350. Ces déterminismes s’accompagnent d’une instabilité qui les rend inutilisables en sélection. Cette instabilité se manifeste par des réversions progressives ou brutales de la stérilité vers la fertilité au cours des générations de rétrocroisement ou de multiplication. Le travail exposé ici a été entrepris afin d’étudier les aspects phénotypiques de cette instabilité au niveau des plantes et des étages florifères, dans des conditions de serre régulée. Les premières observations peuvent être résumées de la façon suivante : - L’instabilité se caractérise par une hétérogénéité pollinique entre plantes-soeurs. - A l’intérieur de chaque plante, pour les deux premières ramifications, l’hétérogénéité pollinique se traduit par une augmentation de la fertilité depuis la base jusqu’au sommet des tiges selon un gradient. - En considérant séparément les deux orthostiques, on constate que le comportement de chacune des ramifications qu’elles constituent est différent et qu’elles ne jouent pas le même rôle dans l’expression de l’hétérogénéité pollinique.
Fichier principal
Vignette du fichier
78337_20080711102049187_1.pdf (600.83 Ko) Télécharger le fichier
Origin Publisher files allowed on an open archive
Loading...

Dates and versions

hal-02717619 , version 1 (01-06-2020)

Identifiers

  • HAL Id : hal-02717619 , version 1
  • PRODINRA : 78337

Cite

J. Le Guen, P. Berthelem. Instabilite phenotypique de la sterilite male nucleocytoplasmique chez Vicia faba L. I. Heterogeneite interplantes et intraplante. Agronomie, 1983, 3 (3), pp.265-272. ⟨hal-02717619⟩

Collections

INRA INRAE
14 View
11 Download

Share

Gmail Mastodon Facebook X LinkedIn More