Mesure de la couleur du bois. Interet forestier et industriel - INRAE - Institut national de recherche pour l’agriculture, l’alimentation et l’environnement Access content directly
Journal Articles Annales des sciences forestières Year : 1987

Wood colour measurement. Forestry and industry interest

Mesure de la couleur du bois. Interet forestier et industriel

Abstract

The wood colour variability study takes in account the effect of orthotropic anatomical features of examined wood : fibers, vessels, wood rays, chemical wood components, the industrial wood products converting methods, and the wood lighting. The colorimetry principles allow us to specify numerically the wood sample perceived attributes of colour within different colour systems wich the most convenient is CIELAB colour space. The interesting colour specifications are L * : lightness, ± a * : redness-greenness axis, ± b * : yellowness-blueness axis. They are obtained by mean of colorimeter using coloured filters, or spectrocolorimeter along the visible range spectrum from 400 to 700 nm. Other useful caracteristics are the dominant wavelength (λD) associated with the purity (p. 100) and the dL. da, db data are used for computing the total color differences dE. The individual pine or oak wood colour tree measured on the veneer or sliced increment core and the study of the environment conditions which produce the trees with best colour, is of interest for forestry field research. In the industry the wood colour measurement lead to process control and sorting the wood floor products, wainscoting and veneer for panel on the (L *, a *, b *) basis colour criteria. Wood colour measurement will contribute to the precise description of temperate or tropical wood species (e.g. French Guiana).
L’étude de la variabilité de la couleur du bois prend en compte l’influence des éléments anatomiques, du plan ligneux de l’espèce étudiée : fibres, vaisseaux, rayons ligneux, les constituants chimiques du bois, les modes de débit des produits industriels et les conditions d’éclairage du bois. Les principes de la colorimétrie permettent de définir les coordonnées chromatiques d’un échantillon de bois dans différents systèmes de couleur dont le plus utilisé est le CIELAB. Les valeurs intéressantes définissant un point de couleur sont L * : la luminance, ± a * : axe des composantes vert-rouge, ± b * : axe des composantes bleu-jaune. Elles sont obtenues à l’aide d’un colorimètre avec des filtres colorés ou d’un spectrocolorimètre en fonction des longueurs d’onde dans le domaine visible de 400 à 700 nm. Ces nombres permettent de quantifier la couleur d’un échantillon et de calculer les écarts de couleurs totaux ΔE. Les applications de ces mesures dans le domaine forestier concernent la détermination de la couleur individuelle des arbres : Chênes, Pin maritime... sur placages ou carottes de sondage, et la définition des conditions de milieu qui produisent les arbres de meilleure couleur. Dans le domaine industriel, ces mesures conduisent à des opérations de classement, de tri et de réarrangement des produits sur des critères de couleur (L *, a *, b *) pour les parquets, les lambris ou les assortiments de placages pour les panneaux de décor. La mesure de la couleur du bois apportera aussi une contribution à une description plus précise des espèces ligneuses tempérées et tropicales (Guyane française).
Fichier principal
Vignette du fichier
85265_20070711014916244_1.pdf (779.45 Ko) Télécharger le fichier
Origin Publisher files allowed on an open archive
Loading...

Dates and versions

hal-02722262 , version 1 (01-06-2020)

Identifiers

  • HAL Id : hal-02722262 , version 1
  • PRODINRA : 85265

Cite

G. Janin. Mesure de la couleur du bois. Interet forestier et industriel. Annales des sciences forestières, 1987, 44 (4), pp.455-472. ⟨hal-02722262⟩

Collections

INRA INRAE
8 View
7 Download

Share

Gmail Mastodon Facebook X LinkedIn More