Nouveau regard sur la tradition sylvopastorale en Lozère - INRAE - Institut national de recherche pour l’agriculture, l’alimentation et l’environnement Access content directly
Journal Articles Agreste Cahiers Year : 1997

New interest on current sylvopastoral practices of a French mountain department

Nouveau regard sur la tradition sylvopastorale en Lozère

Abstract

A research program develops an economic analysis on different silvopastoral systems. In some mountain region of Lozere(France), grazing under natural forest of scots pine is a particularly old and large practice. In the present context, farmers wishing to increase and diversify grass and livestock productions have new interest for forest. Forest managers wishing to diversify and valorize large forest and abandoned areas have also new interest for diversified land-use. To characterize and analyze actual practices, a survey have been realized on 817 forest observation places. Grazing appeared frequent, on 349 places, but integrated in different farm systems, with sheep or breed, with enclosure or no enclosure. Clearcutting and thinning appeared infrequent. Spatial frequency of these different practices varied. The results of this survey have given bases to develop economic analyze of actual and future silvopastoral management ; it define the spatial area and the farm and forest characters to investigate for more and new references on silvopastoral strategy and results.
Au croisement des pratiques agricoles et forestières, le parcours des animaux en forêt reste en Lozère une tradition vivace, qui suscite un intérêt renouvelé. Les surfaces boisées offrent de vastes étendues ombragées à des éleveurs à la recherche de nouveaux pâturages, notamment pour les troupeaux bovins en extension. Le sylvo-pastoralisme intéresse aussi les gestionnaires d'un domaine forestier important et peu valorisé. Dans le cadre d'un programme de recherche, deux régions naturelles de Lozère réputées pour leurs traditions sylvo-pastorales, la Margeride et le Causse Méjean, ont fait l'objet d'une enquête originale, complémentaire à l'enquête sur l'utilisation du territoire (Ter-Uti). Elle a identifié et caractérisé quelque 350 lieux de pratique sylvo-pastorale. Ce sont surtout des accrus naturels de pin sylvestre qui abritent ainsi des troupeaux bovins dans les parcelles clôturées en Margeride, et des troupeaux ovins en libre parcours sur le Causse Méjean. Les plantations de pin noir caractéristiques du Causse Méjean, lorsqu'elles sont exploitées, sont plutôt vouées à un usage purement sylvicole.

Keywords

No file

Dates and versions

hal-02576104 , version 1 (14-05-2020)

Identifiers

Cite

Robert Lifran, Hélène Rapey, A. Valadier. Nouveau regard sur la tradition sylvopastorale en Lozère. Agreste Cahiers, 1997, 21, pp.17-22. ⟨hal-02576104⟩
62 View
0 Download

Share

Gmail Mastodon Facebook X LinkedIn More