Population dynamics and integration of individual toxicological effects for in situ water quality assessment: a modelling approach with Gammarus fossarum and Potamopyrgus antipodarum - INRAE - Institut national de recherche pour l’agriculture, l’alimentation et l’environnement Access content directly
Conference Poster Year : 2010

Population dynamics and integration of individual toxicological effects for in situ water quality assessment: a modelling approach with Gammarus fossarum and Potamopyrgus antipodarum

Dynamique de population et intégration des effets toxiques individuels pour l'évaluation in situ de la qualité de l'eau : développement d'une approche de modélisation chez Gammarus fossarum (Crustacé) et Potamopyrgus antipodarum (Gastéropode)

Abstract

L'approche basée sur la mesure de multiples biomarqueurs placés à différentes échelles d'organisation biologique est aujourd'hui proposée pour l'évaluation et le suivi de la qualité des milieux contaminés. Alors que la population constitue un niveau d'intérêt pour la gestion environnementale, la caractérisation in situ des effets des contaminants directement à ce niveau reste difficile. En effet, les caractéristiques populationnelles in situ présentent une variabilité adaptative, neutre ou plastique, résultat de contraintes physico-chimiques d'habitat ou phylo-géographiques, variabilité compliquant la lecture de possibles effets des contaminants. Dans les démarches prédictives, la difficulté expérimentale d'évaluer les impacts potentiels des substances chimiques à l'échelle populationnelle est aujourd'hui contournée par l'emploi de techniques de modélisation permettant le changement d'échelle entre niveaux individuel et populationnel. Dans le cadre de l'évaluation diagnostique, nous développons ces méthodes de changement d'échelles actuellement pour deux espèces d'invertébrés présentes dans nos rivières, en couplant modélisation des dynamiques de population et techniques d'encagement in situ. Ainsi, nous voulons améliorer la pertinence écologique de l'évaluation de la toxicité in situ et développer des indicateurs écotoxicologiques intégrant sur un fondement biologique l'ensemble des informations liées aux effets individuels. Notre démarche procède en deux étapes. (i) Un modèle de dynamique de population est construit afin de lier sur une base mécaniste les traits d'histoire de vie (survie, taux de croissance, activité reproductive, fécondité) avec la dynamique d'une population de référence tout au long d'une année. Pour cela, nous avons recours à des expérimentations à la fois au laboratoire (influence de la température sur les traits de vie) et sur le terrain (suivi démographique mensuel et encagements d'individus). (ii) Les effets observés au niveau individuel au cours de l'exposition d'organismes transplantés dans des sites contaminés sont projetés dans la dynamique de la population de référence, offrant ainsi une évaluation de la qualité de l'eau lue au niveau populationnel.
No file

Dates and versions

hal-02593333 , version 1 (15-05-2020)

Identifiers

Cite

Arnaud Chaumot, Olivier Geffard, Romain Coulaud, O. Adam, H. Quéau, et al.. Population dynamics and integration of individual toxicological effects for in situ water quality assessment: a modelling approach with Gammarus fossarum and Potamopyrgus antipodarum. Colloque de la SEFA, Mar 2010, Versailles, France. pp.1, 2010. ⟨hal-02593333⟩

Collections

CNRS IRSTEA INRAE
7 View
0 Download

Share

Gmail Mastodon Facebook X LinkedIn More