Etude des communautés phytoplanctoniques et macrophytiques du plan d'eau de Miribel Jonage (lac des Eaux Bleues) : Suivi 2010 - INRAE - Institut national de recherche pour l’agriculture, l’alimentation et l’environnement Access content directly
Reports (Technical Report) Year : 2011

Etude des communautés phytoplanctoniques et macrophytiques du plan d'eau de Miribel Jonage (lac des Eaux Bleues) : Suivi 2010

Abstract

Le suivi pluriannuel du plan d'eau de Miribel-Jonage permet de contrôler la compatibilité de sa qualité physico-chimique et biologique avec les exigences des divers usages développés sur le site. Il permet aussi de comparer les évolutions des communautés de phytoplancton et de macrophytes avec la physico-chimie de la pleine eau et des sédiments. En 2010, les teneurs en nutriments, essentiellement les formes de l'azote et de phosphore de la colonne d'eau, sont généralement faibles voire inférieures à celles des années antérieures. Les sédiments échantillonnés en M2 et M4 semblent moins riches en nutriments azotés et phosphorés que l'année précédente mais présentent un léger enrichissement en formes minérales. D'une manière générale, les eaux de la partie amont du plan d'eau, sont plus minéralisées que celles de la partie aval. La qualité chimique des eaux reste relativement bonne, correspondant à un niveau trophique mésotrophe, peut-être en phase d'amélioration. Les valeurs des pigments chlorophylliens se maintiennent dans l'ensemble à un niveau faible, inférieur à 8 µg/l, mais subissent une légère augmentation en 2010 par rapport à 2009. Les transparences, en revanche, sont en légère baisse par rapport à l'année précédente ce qui est en accord avec cette légère augmentation de biomasse algale. Bien que les biomasses phytoplanctonique aient un peu augmenté par rapport à 2009, elles restent relativement faibles sur l'ensemble du plan d'eau. Les communautés algales présentent des compositions taxinomiques variables et sont fréquemment dominées par les diatomées et les algues vertes. Aux trois stations étudiées, le plan d'eau ne montre pas de prédominance des cyanobactéries dans la composition du phytoplancton. Leurs occurrences restent faibles et leurs proportions ne dépassent pas 31 % du peuplement. Microcystis aeruginosa, principal taxon susceptible de produire des toxines, n'apparait que très rarement dans les relevés et avec des biomasses très faibles. Ces dernières n'atteignent donc pas un niveau préoccupant vis-à-vis des risques sanitaires. Le suivi des concentrations des microcystines, effectué entre juin et fin octobre, indique que les eaux du lac présentent une qualité très éloignée de la valeur seuil de 1 µg/l recommandée par L'OMS pour les eaux destinées à la consommation humaine. Concernant ce paramètre les eaux du lac se maintiennent donc dans la catégorie des eaux de très bonne qualité. La composition des communautés de macrophytes du plan d'eau est très variable d'une zone à l'autre. La richesse spécifique des hydrophytes est relativement importante, associant des espèces indicatrices d'une bonne qualité d'eau comme certaines characées (Nitellopsis obtusa, Chara vulgaris, Chara globularis, etc.) à des espèces plus ubiquistes comme l'élodée de Nuttall ou le myriophylle en épis. Les communautés d'hélophytes parviennent à se développer malgré la relative inhospitalité des berges et les pressions induites par les nombreuses activités humaines. Certaines zones en amont du plan d'eau se révèlent être des sites potentiels d'accueil d'une diversité floristique importante et d'intérêt patrimonial particulièrement intéressant pour un plan d'eau d'origine anthropique. Cette année encore, le lac se range dans les milieux mésotrophe, sensibles aux perturbations écologiques, sur lequel les suivis de la dynamique du phytoplancton et des macrophytes s'avèrent essentiels pour assurer la compatibilité de sa qualité biologique avec les usages qui y sont développés.
No file

Dates and versions

hal-02594812 , version 1 (15-05-2020)

Identifiers

Cite

Christophe Laplace-Treyture, Vincent Bertrin, Alain Dutartre, G. Jan. Etude des communautés phytoplanctoniques et macrophytiques du plan d'eau de Miribel Jonage (lac des Eaux Bleues) : Suivi 2010. [Rapport Technique] irstea. 2011, pp.80. ⟨hal-02594812⟩

Collections

IRSTEA LARA INRAE
121 View
0 Download

Share

Gmail Facebook X LinkedIn More